AccueilActualitéSantoro et l'informatique

Santoro et l’informatique

-

Pour la 25e année consé­cu­tive, IBM va prendre en charge l’in­for­ma­tique à Roland Garros. Le parte­na­riat a été renou­velé pour les trois prochaines années. IBM numé­ri­sera en temps réel chaque partie, chaque trajec­toires de balles et des joueurs. Un intérêt limité ? Pas du tout à en croire Fabrice Santoro : « Ces infor­ma­tions m’ont permis de comprendre en amont le jeu des adver­saires avant que je les rencontre. Par exemple, je me suis rendu compte qu’Agassi répon­dait d’une certaine manière à certains de mes coups. Et c’est ainsi que j’ai pu gagner des matches contre lui. Le problème est que le joueur ne voit pas le même jeu que le public, ni que l’en­traî­neur ». Une approche très profes­sion­nelle, qui appa­rament à fait ses preuves pour le jeune retraité français.