Accueil Actu Schiavone : « J’ai tou­jours eu ce rêve »

Schiavone : « J’ai toujours eu ce rêve »

-

Irradiant de bon­heur, l’Italienne a par­ta­gé sa joie en confé­rence de presse. Extraits.

Sur son bonheur

 » C’est dif­fi­cile de mettre des mots. Je pour­rais sans doute vous le dire en ita­lien, ce serait plus facile. Je vais essayer quand même. Je pense qu’au moment où vous gagnez, il vous revient à l’es­prit plein de choses, des moments quand vous étiez jeune par exemple. C’est un moment tout à fait spé­cial car c’est votre moment. C’est votre chance. Je me suis sen­tie seul, mais entou­rée d’a­mour. Maintenant c’est un peu comme si je vous deman­dais « qu’avez‐vous res­sen­ti le jour de votre mariage ? » ça n’est fran­che­ment pas facile à expli­quer ! (rires) »

Sur sa pre­mière demi‐finale en Grand Chelem
« En véri­té, j’ai tou­jours eu un rêve, j’ai tou­jours eu ce rêve, cet objec­tif. Maintenant, par­ve­nir à cet objec­tif est évi­dem­ment très dif­fé­rent. Chacune des étapes qui vous mène à cette demi‐finale, c’est quelque chose… je n’ai pas de mots pour décrire cela ! C’est de l’ordre de l’é­mo­tion, cela vient du cœur. J’ai vécu des beaux moments et des moments moins agréables l’an der­nier et les années pas­sées. Je pense que les mau­vais moments m’ont beau­coup aidée. Ils m’ont aidée à gran­dir, à pro­gres­ser, à apprendre beau­coup de choses qui me sont reve­nues aujourd’­hui alors que je jouais. »

Sur son pro­chain match
« Oh là là ! Pour moi, c’est tou­jours dif­fi­cile de res­ter concen­trée ! Mais main­te­nant que je le suis, je prends plus de plai­sir sur le court. Pour vous répondre, je ne sais pas si je vais par­ve­nir à res­ter concen­trée pour le pro­chain match. Ce sera quand je serai sur le court que je pour­rai vous dire. J’ai hâte de jouer ce match et je suis curieuse de voir com­ment je vais me sen­tir jeu­di. Je suis même très curieuse. »

Article pré­cé­dentSet 2 – Söderling s’accroche
Article sui­vantSet 1 > Berdych efficace
Instagram
Twitter