Accueil Actu Seppi : “En 2010, je me suis reti­ré d’un match sans raison”

Seppi : “En 2010, je me suis retiré d’un match sans raison”

-

Andreas Seppi s’est livré pour Behind The Racquet, racon­tant notam­ment une anec­dote fas­ci­nante. Il y a une dizaine d’an­née, l’Italien est oppo­sé à Simone Bolleli au deuxième tour du Challenger de Turin : “En 2010, je me suis reti­ré d’un match sans rai­son. J’ai gagné le pre­mier set (6–4, ndlr) et per­du le second au tie-break (7–6(4), ndlr). Je per­dais dans la troi­sième manche et j’ai tout sim­ple­ment aban­don­né (4–1, ndlr).”

Le 88e joueur mon­dial pour­suit en expli­quant ce com­por­te­ment : “J’ai tou­jours été un joueur qui aime se battre jus­qu’au bout, donc me reti­rer sans rai­son était très étrange. À un chan­ge­ment de côté, j’ai dit à mon entraî­neur : “Si je perds le pro­chain jeu, c’est ter­mi­né.” Je l’ai per­du, je me suis reti­ré. J’ai dit à l’ar­bitre que j’a­vais mal à la jambe, que je ne pou­vais plus jouer. Après le match, je pen­sais que mon entraî­neur serait en colère, mais il était calme, il com­pre­nait. J’étais sur le cir­cuit depuis huit ans, au plus haut niveau, avec la pres­sion en per­ma­nence. J’étais arri­vé à un point où je n’en pou­vais plus.”

Instagram
Twitter