AccueilSerena retrouve enfin sa couronne
Array

Serena retrouve enfin sa couronne

-

Serena Williams s’im­pose en finale de Roland Garros face à Maria Sharapova. Au terme d’un match accroché, c’est fina­le­ment l’Américaine qui remporte sa deuxième couronne Porte d’Auteuil. 6–4 6–4 en 1h45.

11 ans. Voilà 11 ans que le titre lui échap­pait. Serena Williams a enfin réussi à conjurer le sort. Face à Maria Sharapova, la tâche s’an­non­çait presque acquise tant elle domine Masha à chaque fois qu’elles s’af­frontent. La Russe n’a plus battu Serena depuis 2004 ! Pourtant l’af­fiche était la meilleure possible. La numéro un mondial contre la numéro deux. Le début de match n’est pas vrai­ment ce que l’on atten­dait. Maria Sharapova, remonté à bloc, break d’en­trée l’Américaine pour mener 2–0. La Russe prend Serena à la gorge, la désta­bi­li­sant tota­le­ment. Car l’Américaine n’est pas coutu­mière de visiter les quatre coins du court. A base de poing serré et de « come on », Masha nous fait espérer une rencontre disputée. Mais 10 minutes, c’est ce qu’il fallait à la numéro un mondiale pour se réveiller. Elle, qui était si zen depuis le début de la compé­ti­tion, montre un visage de compé­ti­teur assoiffée de victoire. Elle enchaîne alors 4 jeux de rang avant que Maria n’ar­rive à contenir les assauts répétés et destruc­teurs de l’Américaine. Le match s’équi­libre alors, mais fina­le­ment elle n’ar­ri­vera jamais à combler son retard. Elle est obligée de concéder la première manche 6–4 en plus de 50 minutes. 

A ce moment là, on redoute une finale à sens unique… Que nenni ! Masha a de l’or­gueil, et elle le montre. Comme une guer­rière, elle répond physi­que­ment à la puis­sance et la cadence imposée par l’Américaine. Elle cède néan­moins sa mise en jeu à 1–1. Un retard qu’elle ne comblera jamais tant Serena aura bien servi aujourd’hui. 10 aces, 69% de premières balles et 77% de points gagnés derrière cette première excep­tion­nelle. Car c’est sûre­ment au service que Maria a été en dessous de la numéro un mondiale aujourd’hui. Sûrement plus gêné par le vent plutôt insis­tant. Seulement 55% de premières balles mais surtout plus de points gagnés sur sa seconde que sur sa première : 48% contre 59% ! Dans le jeu, la Russe aura joué à arme égale avec la plus grande joueuse actuelle. Elle pourra seule­ment regretter son manque de varia­tion dans le jeu. Très peu de montées à la volée alors qu’elle a été d’une effi­ca­cité terrible au filet avec 75% de points gagnés (3/4). Au final, Serena s’im­pose 6–4 6–4 en 1h45 et remporte son 16ème tournoi du Grand Chelem au terme d’un très bon match de tennis. Bravo championne ! 

Instagram
Twitter