Accueil Actu Serena Williams : "Toutes des tigresse"

Serena Williams : « Toutes des tigresse »

-

Amenée, en conférence de presse, à comparer les circuits ATP et WTA, Serena Williams s’est livrée à une analyse pour le moins décalée. Rien de très étonnant de la part de la cadette de Vénus…

Serena, aimes-tu regarder le tennis masculin et si oui, quel est ton joueur favori ?
Le tennis féminin est, évidemment, bien plus intéressant que le tennis masculin. Il n’y a pas de comparaison (Rires). Sur le circuit, il y a de grandes personnalités, comme celle de Jelena Jankovic. C’est encore plus passionnant de regarder de tels matches ! Mais le tennis masculin est très agréable à regarder également. On peut apprendre beaucoup de choses des hommes, et j’adore regarder évoluer Nadal ou Federer.

Maintenant, peux-tu te mettre à la place de Roger : comment vois-tu se dérouler le tournoi masculin maintenant que Nadal n’est plus en lice ?
Je ne sais pas. Peut-être qu’il était très heureux, mais peut-être qu’il ne l’était pas et qu’il aurait eu envie de le rencontrer en finale pour prendre sa revanche. Cela étant, le tournoi est ouvert à tous. Maintenant, il ne peut pas se dire qu’il va le gagner, il lui reste des matches à jouer. C’est un très grand joueur et j’aimerais qu’il aille très loin.

Sur le circuit féminin, les joueuses sont de vraies tigresses ?
Oui, les femmes sont des tigresses. Vous avez tous une passion pour ce que nous faisons, nous les femmes, on est beaucoup plus passionné, c’est beaucoup plus intense. On a de grandes personnalités sur le circuit féminin actuellement. C’est tout simplement passionnant.

Souhaiterais-tu retrouver ces qualités sur le circuit masculin ?
Je ne sais pas. Je suis complètement tennis féminin.

Jusqu’où penses-tu aller ?
On a toutes un esprit de tigresse, toutes les filles. On veut toutes gagner. C’est comme ça. On est très combatives. C’est assez passionnant. Beaucoup plus passionnant à regarder, ce qui fait que les confrontations sont beaucoup plus intenses.

Serena, de toutes les joueuses que tu as rencontrées, quelle est la plus tigresse ?
Ca, je ne sais pas ! Zakopalova ?…(rires)

Comprends-tu ce qui peut se passer dans la tête de Roger actuellement ?
Non, je ne sais pas ce qu’il a dans la tête.

Tout le monde parle de pression quand tu essayes d’atteindre un objectif aussi important que celui-là. Toi-même, ressens-tu cette pression ? Ou est-ce une chose dont nous, journalistes, parlons, et à laquelle tu ne penses pas, toi ?
Non, j’ai l’impression qu’il y a plus de pression pour moi quand je lis ce que vous écrivez ou quand j’écoute ce que vous dites. Les gens ont des attentes par rapport aux joueurs. Pour moi, mon sentiment est que je n’ai rien à perdre. Voilà. Je vais sur le court en me disant que j’ai une chance de gagner, mais comme tous les autres qui restent dans le tournoi.

Vas-tu soutenir Roger ?
Non, j’aime aussi beaucoup Andy. Je suis totalement pour Andy, vas-y Andy !

Oui, mais on sait qu’à chaque fois qu’il gagne, tu gagnes aussi, non ?
Oui, bien sûr. C’est un joueur que j’ai battu auparavant, vous savez. C’est pourquoi j’aime bien le voir aller si loin dans un tournoi, il joue très bien, tout le monde disait qu’il pouvait avoir des difficultés, c’est un peu celui que l’on n’attendait pas.

On dit que l’une des joueuses les plus combattantes est sans doute Sharapova. Es-tu d’accord avec cette affirmation ?
Vous voulez dire une des plus combatives au monde ?

Oui, à part ta sœur et toi, on dit que c’est elle.
Toutes les joueuses sont très combatives. Quand elle se retrouve en face de moi, par exemple, tout le monde veut être numéro 1.

En direct de Roland Garros

Instagram
Twitter