Accueil Actu SH - Davydenko : "Je manque de fraîcheur physique, de préparation"

SH – Davydenko : « Je manque de fraîcheur physique, de préparation »

-

Nikolay, c’est un bon début dans ce tournoi, non ?
Est-ce une question ou un commentaire ?

Une question.
Oui, c’est un match en 3 sets dans des conditions différentes de celles de l’année dernière. Aujourd’hui, il fait pratiquement 28 degrés, il peut faire jusqu’à 30 degrés dans l’après-midi. Du coup, c’est un peu difficile de jouer. Parfois, quand vous jouez à 11 heures, vous vous dites « je vais terminer à midi » mais c’est l’heure à laquelle les températures sont vraiment chaudes. Gagner en 3 sets dans ces conditions est toujours mieux.

Tu as été blessé, mais as eu de belles réussites ici. Quelles sont tes attentes par rapport à ce tournoi ?
J’étais un peu déçu. J’ai commencé sur terre battue et je me disais que j’allais être en forme pour Roland Garros, mais après Madrid je me suis blessé, je n’ai pas pu jouer Kitzbuehel la semaine dernière, ce qui m’a empêché de me préparer correctement pour Roland Garros. Je manque de matchs, je manque de fraîcheur physique. Je ne sais pas ce que vont donner les matches en 5 sets. Je ne sais pas quelles peuvent être mes attentes, je ne peux pas dire que je sois vraiment préparé pour ce tournoi. Je ne suis plus blessé, c’est déjà important. J’essaie d’être en forme. Mon coach me dit que chaque match que je vais disputer me permettra de m’améliorer physiquement. J’espère qu’il a raison et que je pourrai améliorer mon physique à chaque match.

As-tu essayé de raccourcir les échanges simplement car tu n’étais pas au top de ta forme ?
Non. C’est simplement que mon tennis est différent. Parfois, j’essaie de raccourcir l’échange, mais parfois, il est disputé car je veux aussi contrôler du fond du court. C’est ce dont j’ai besoin ici, à Roland Garros. Je ne sais pas ce qui va se passer à l’avenir. J’espère que, pour le prochain match, je serai en forme.

Il y a beaucoup de visages nouveaux dans les 10 premiers joueurs mondiaux cette année. Tu ne fais plus partie du top Ten, mais dirais-tu que l’on assiste à un changement de génération sur le circuit ?
Non, ce sont les mêmes que l’an dernier : Verdasco, Del Potro, Simon. Je perds des point toutes les semaines au classement, c’est pourquoi j’ai besoin de défendre mes points et de revenir. J’ai été dans le top 5 pendant 5 ans. Après cette blessure qui a duré, j’espère pouvoir retrouver mon jeu, retrouver ma confiance et prendre du plaisir au tennis. Pour cette année, je ne sais pas quels seront mes résultats. Si je peux terminer dans les 10 premiers, tant mieux, ou dans les 20 premiers. On verra. Si je réussis à retrouver comment jouer, je peux finir dans les 10 premiers.

Tu dis que tu veux retrouver du plaisir à jouer au tennis cette année. Cela veut dire que tu n’en prenais plus les années précédentes à cause des enquêtes et tout le reste ?
Pas seulement les enquêtes, beaucoup d’autres choses. Parfois, j’étais simplement fatigué, j’ai perdu des matches de façon stupide, j’aurais dû les gagner. C’est un tout. Toutes les semaines n’étaient pas franchement drôles. Maintenant, j’essaie de prendre du plaisir chaque semaine.

En direct de Roland Garros

Instagram
Twitter