AccueilSharapova au défi de l'ogre Serena
Array

Sharapova au défi de l’ogre Serena

-

Pour ce dernier chapitre du tournoi féminin de Roland Garros 2013, pouvait‐on rêver mieux qu’un affron­te­ment entre les deux plus grandes joueuses de tennis de cette géné­ra­tion ‑comp­tant à elles seules 80 titres sur le circuit WTA‐ ? Serena Williams contre Maria Sharapova. La numéro un contre la numéro deux. C’était, en tout cas, l’af­fiche attendue avant même que le tirage au sort ne soit effectué cette année, tant les deux joueuses imposent leur domi­na­tion sur le reste du circuit féminin depuis le début de la saison. Pourtant tenante du titre Porte d’Auteuil, Maria Sharapova fera figure d’outsider face à l’ogre Williams, qui a pour habi­tude de la dévorer ces dernières années. Parviendra‐t‐elle à déjouer les pronos­tics et à priver l’Américaine d’un deuxième sacre à Roland Garros ? La mission semble bien compliquée…

La dernière – et seule – victoire de Serena Williams à Roland Garros remonte à l’édition 2002. Soit déjà 11 ans en arrière. Difficile à croire tant l’Américaine survole le tennis féminin. En témoigne son incroyable ratio de 60 victoires pour seule­ment 10 défaites face aux joueuses actuelles du top 10. Lorsque Serena est forme, elle écrase tout sur son passage. Sa demi‐finale face à Errani –certes pas d’une grande oppo­si­tion ce jour là‐ en est l’illustration parfaite. Un tennis puis­sant et agressif qui la place sur une autre planète. Et lorsque son tennis est en congé, pas de problème, Serena gagne quand même ! Sa force mentale, base de son jeu, finit toujours par avoir raison de ses adver­saires, aussi coriaces soient‐elles. Svetlana Kuznetsova doit d’ailleurs toujours se demander comment la victoire a pu lui échapper alors qu’elle avait l’opportunité de mener trois jeux à rien dans la dernière manche de son quart de finale face à l’Américaine. La raison ? Serena n’ab­dique jamais !

Si la riva­lité entre Serena Williams et Maria Sharapova est bien réelle, il est une constante depuis près de dix ans main­te­nant : les confron­ta­tions directes entre les deux joueuses tournent systé­ma­ti­que­ment à l’avantage de l’Américaine. Si bien que Maria reste sur 12 échecs consé­cu­tifs contre Serena. Elle n’a inscrit que trois petits sets sur les 27 derniers disputés face à elle. Blocage psycho­lo­gique ? Difficile d’en avoir la certi­tude, mais une chose est sure, Sharapova devra opérer un chan­ge­ment dans sa manière de jouer pour gagner aujourd’hui. Trop souvent, la Russe a voulu accepter le défi du jeu en cadence et des échanges engagés en fond de court, proposé par Serena, et s’est heurtée à un mur. On ne bat pas Serena Williams à son propre jeu ! La victoire passera peut‐être par des varia­tions de rythme et de trajec­toires. Encore faut‐il avoir la possi­bi­lité de maîtriser les débats…

Pour Serena Williams, l’enjeu prin­cipal est de se récon­ci­lier avec le tournoi de Roland Garros, qui lui tourne le dos depuis 2002. Une victoire lui permet­trait de mettre fin à cette longue série d’échecs et d’ou­blier par la même occa­sion cette cruelle défaite essuyée au premier tour l’an passé. Ce sera la 68ème finale de sa carrière. En cas de victoire, elle soulè­ve­rait son 52ème trophée en tournoi WTA. Côté Russe, cette finale serait l’oc­ca­sion rêvée de stopper hémor­ragie et de montrer au monde entier qu’elle peut riva­liser avec la numéro un mondiale. Ce sera sa 51ème finale sur le circuit ATP. Une victoire serait syno­nyme de 30ème sacre.

Le parcours de Maria Sharapova

1er tour : 6–2 6–1 face à Su‐Wei Hsieh
2ème tour : 6–2 6–4 face à Eugénie Bouchard
3ème tour : 6–1 7–5 face à Jie Zheng
Huitième de finale : 6–4 6–3 face à Sloane Stephens
Quart de finale : 0–6 6–4 6–3 face à Jelena Jankovic
Demi‐finale : 6–1 2–6 6–4 face à Victoria Azarenka

Le parcours de Serena Williams

1er tour : 6–0 6–1 face à Anna Tatishvili
2ème tour : 6–1 6–2 face à Caroline Garcia
3ème tour : 6–0 6–2 face à Sorana Cirstea
Huitième de finale : 6–1 6–3 face à Roberta Vinci
Quart de finale : 6–1 3–6 6–3 face à Svetlana Kuznetsova
Demi‐finale : 6–0 6–1 face à Sara Errani

L’historique de leurs confrontations

Serena Williams mène 13 victoires à 2. Elle reste sur une série de 12 victoires consé­cu­tives face à Sharapova. 
La dernière victoire de la Russe remonte à 2004. C’était à Los Angeles, sur dur.
Sur terre battue, les deux joueuses se sont affron­tées 3 fois, pour 3 victoires de l’Américaine.
Leur dernière rencontre remonte au tournoi de Madrid –sur terre battue‐ qui s’est déroulé le mois dernier. Serena l’a emporté 6–1 6–4.
Ce sera leur troi­sième finale en tournoi du Grand Chelem, après Wimbledon 2004 (victoire de Sharapova 6–1 6–4) et l’Open d’Australie 2007 (victoire de Williams 6–1 6–2).

Selon vous, qui rempor­tera cette finale ? 

sondage

Pour suivre la quin­zaine de Roland Garros sur TWITTER avec WELOVETENNIS :

Pour suivre Rémi Cap‐Vert : c’est ici

Pour suivre Pauline Dahlem : c’est ici

Découvrez le nouveau « Personal Coach » d’Artengo : jouez, analysez et partagez vos performances !
Article précédentLe programme de samedi
Article suivantLa météo du jour