Accueil Actu Sharapova : « Ca ne pou­vait pas être pire »

Sharapova : « Ca ne pouvait pas être pire »

-

Interrogée sur le fait qu’elle ait joué en tout der­nier match dans des condi­tions dif­fi­ciles same­di soir, Maria Sharapova est res­tée très « poli­ti­que­ment cor­recte » face à la presse.


« Je sais que vous vous atten­dez à ce que je lance une polé­mique, je sais… (Rires) Mais je vais res­ter très poli­ti­que­ment cor­recte. Alors oui, j’au­rais pré­fé­ré jouer en troi­sième match et pou­voir finir la ren­contre, évi­dem­ment, mais les choses sont comme elles sont. Je ne suis pas là pour me plaindre. C’était la même chose pour Justine et la même chose s’é­tait pas­sée pour son match le jour d’a­vant. Dans les Grands Chelems, on est cen­sé avoir un jour de repos qu’on n’a pas tout le temps. J’ai été très diplo­mate sur cette réponse ! (Rires). Après, sur les condi­tions de jeu same­di soir, j’ai l’im­pres­sion que de toute façon ça ne pou­vait pas être pire. Tout était très lourd : les balles, la terre. Ensuite il a plu pen­dant au moins 10 minutes, ça n’a pas aidé. Après, il a com­men­cé à faire nuit. Et puis il y avait du vent, il y avait l’ad­ver­saire… Mais bon, c’est le ten­nis, il faut être prête à tout. »

Instagram
Twitter