AccueilSimona Halep : "Contre Petkovic, j'ai la pression... mais je me sens...
Array

Simona Halep : « Contre Petkovic, j’ai la pression… mais je me sens bien ! »

-

Sans être une surprise, Simona Halep a fait son chemin sans faire de bruit, à Roland Garros. Mercredi, la Roumaine s’est qualifiée pour les demi‐finales en écrasant Svetlana Kuznetsova, 6–2 6–2. Elle affrontera ce jeudi Andrea Petkovic pour atteindre, peut‐être, la finale du tournoi… En conférence de presse, la Roumaine, numéro quatre mondiale, ne s’emballe pas. Sobre, peu diserte, sans doute pas encore très à l’aise avec la presse, elle reste concentrée sur son tournoi, son jeu, ses performances.

Simona, comment ça s’est passé aujourd’hui ?

Je me suis super bien sentie sur le court. C’était un jour parfait pour moi ! J’ai vrai­ment bien joué, j’ai joué mon jeu, j’ai été agres­sive, j’ai réussi à mettre de la vitesse… C’était vrai­ment un bon match de mon côté. Je suis vrai­ment heureuse de jouer cette demi‐finale, à Paris !

J’ai l’im­pres­sion que plus vous vous révélez au grand public, plus les gens savent que vous vous êtes fait opérer il y a cinq ans (NDLR : elle avait subi une réduc­tion mammaire car sa trop forte poitrine l’han­di­ca­pait). Cela vous met mal à l’aise ou vous vous dites que ça peut aider des jeunes filles qui sont dans la même situation ?

Je suis désolée, mais je ne veux pas parler de ça. C’était il y a long­temps et c’est quelque chose de très personnel, désolé. Je parlerai de tennis avec plaisir, mais, ce problème, c’est un truc assez intime. Désolée.

Comment vous avez vécu le soutien du public ? Il était derrière vous aujourd’hui…

Le public m’a vrai­ment soutenue aujourd’hui, c’était juste incroyable sur le court ! Ca m’a vrai­ment donné des ailes et ça m’a permis de faire ce gros match, dans une superbe atmo­sphère. Le court était vrai­ment super, c’était la première fois que je jouais sur le Suzanne Lenglen. Tout le monde a été sympa avec moi (rires). C’était vrai­ment une journée parfaite, je n’ai pas grand chose de plus à dire ! Elle (Svetlana Kuznetsova) n’a certai­ne­ment pas été à son meilleur niveau, mais ça n’a pas été mon cas, j’ai pu pratiqué le jeu que je voulais, j’ai été en réus­site. Heureusement, parce que c’est une super joueuse… Gagner en deux sets, comme ça, c’est bien. Je suis super impa­tiente de jouer mon prochain tour, ce sera ma première demi‐finale en Grand Chelem. Je vais devoir rester très concen­trée, calme et faire mon maximum sur le court. 

Que pouvez‐vous nous dire de votre prochaine adver­saire, Andrea Petkovic ?
Je l’ai jouée il y a un an, en finale, Nüremberg. Je l’avais battue en deux sets (6–3 6–3), mais c’est il y a déjà un an… Elle s’est proba­ble­ment bien améliorée. Moi aussi… Cela va être une partie diffi­cile, c’est sûr. J’ai un peu de pres­sion parce que c’est une demi‐finale, mais je me sens bien. Je sens bien mon jeu, je me sens préparée pour le prochain match. Je vais faire tout mon possible pour l’emporter.

Le timing de tes frappes de balles, c’est un de tes points forts, non ? Tu arrives à faire des choses étonnantes…

En ce moment, j’ai de bonnes sensa­tions, sur le court, mais aussi dans mon jeu. Mon style de jeu, c’est de jouer vite et de prendre la balle tôt. Ce mercredi, mon adver­saire (Kuznetsova) était plus défen­sive que moi, elle jouait loin derrière sa ligne de fond de court. Ma tactique, c’était vrai­ment de jouer rapi­de­ment, d’être proche de la balle et de m’ou­vrir les angles au maximum. 

Tu crois que tu peux devenir la deuxième Roumaine à remporter un Grand Chelem (NDLR : Virginia Ruzici avait remporté Roland Garros en 1978 et perdu une finale en 1980) ?
C’est encore trop tôt. Demain, ce sera un match diffi­cile. Si je gagne, si j’ar­rive à gagner celui‐ci, la finale sera encore plus dure. Donc je ne veux pas me projeter trop loin. Juste rester concen­trée pour les demi‐finales et faire tout mon possible pour gagner.

    1. « La pluie ne favo­ri­sera pas Nadal », pour Dominguez

    2. Djokovic : « Essentiel de gagner Roland Garros »

    3. Monfils, il faudra être grand !