AccueilActualité"Très important pour la confiance"

« Très important pour la confiance »

-

Rafael nadal s’est qualifié pour les quarts de finale de l’US Open en battant Gaël Monfils 6–7(3), 6–3, 6–1, 6–3. L’Espagnol était satis­fait d’avoir gagné le combat physique et se méfie, mais c’est une habi­tude, no?, de son prochain adver­saire, Fernando Gonzalez, qui a sorti Jo‐Wilfried Tsonga.

Un début de match compliqué ?
Les deux premières manches étaient vrai­ment diffi­ciles, très dures physi­que­ment, et je pense que le tennis pratiqué était très bon. Je jouais vrai­ment bien dans le premier set, no ? J’ai perdu mon service à 2–1, sur des points incroyables, très longs. Quelques fois, j’ai pensé que j’avais fini mais la balle reve­nait. Je suis bien revenu à 5–4 un très bon jeu. Au jeu décisif, il n’a pas fait une seule erreur, surtout au service. Il n’a servi que des premières, alors il m’a battu dans le premier set, c’était diffi­cile, mais j’étais toujours là. 

Une domi­na­tion physique ?
Physiquement c’était dur pour nous deux, mais un peu plus pour lui. J’ai vu qu’a­près un set et demi qu’il était plus atteint que moi physi­que­ment, et ça m’a donné confiance. Malgré tout, j’ai dû conti­nuer à me battre.

Une confiance boostée ?
Ce match est très impor­tant pour la confiance, parce que je suis en quart de finale, alors c’est très bien. C’est un très bon résultat pour moi, no ? C’est un très bon retour d’être en quart de finale ici. Maintenant, le reste du tournoi sera très diffi­cile. Je vais en profiter, je dois appré­cier les moments, jouer de manière agres­sive, et très bien de manière tactique si je veux conti­nuer à gagner chaque match.

Le quart de finale contre Gonzalez ?
Gonzalez avance bien dans le tournoi, no ? Il a joué un match incroyable contre Tsonga aujourd’hui, en prati­quant un très bon tennis, des coup droits incroyables. Nous nous connais­sons très bien, je devrai être agressif. S’il prend le contrôle du point avec son coup droit, c’est Presque impos­sible de le battre. Alors je devrai jouer dans le terrain, de manière aggres­sive, et le désta­bi­liser sur chaque coup.