AccueilTsonga finit fort
Array

Tsonga finit fort

-

Jo‐Wilfried Tsonga réussit une fin de match canon pour éliminer l’Allemand Cedrik‐Marcel Stebe en quatre manches, 6–2 4–6 6–2 6–1 . Le numéro 1 fran­çais se qualifie donc pour le 3e tour de Roland Garros où il affron­tera soit Viktor Troicki, soit Fabio Fognini.

Un match, deux jours, et deux Jo‐Wilfried Tsonga. Voilà comment résumer cette victoire du Français qui, stoppé par la pluie à un set partout hier, a dû finir aujourd’hui une partie qu’il s’était lui‐même compli­quée hier. 

Car le Tsonga d’hier n’était pas celui qu’on préfère. Enervé, décon­centré, le Français alterne les fautes directes et les mauvais choix. Le Français peste, râle, et permet à son adver­saire de rester au contact. C’est simple, sur les deux sets disputés hier, Tsonga a commis 25 fautes directes pour 19 points gagnants. Une balance trop néga­tive qui explique bien ce score de 6–2 4–6 1–1 lors de l’in­ter­rup­tion d’hier. 

La nuit aidant, Jo a réussi à se remettre les idées en place. Beaucoup plus calme et concentré lors de son entrée sur le court ce jeudi, le Français a simple­ment joué son jeu, cher­chant de bonnes trajec­toires bombées, dictant les points avec son coup droit, comme il le fait si bien. Il n’y a pas de secret, quand Jo joue comme cela, il devient très diffi­cile à manoeu­vrer. Cedrik‐Marcel Stebe l’a constaté à ses dépens, n’ins­cri­vant que 3 petits jeux dans les deux derniers sets.

L’impression laissée par Tsonga ce jeudi est donc très posi­tive. Elle gomme surtout l’assez mauvaise image qu’a­vait donnée le Français hier, celle du Tsonga des mauvais jours. Voilà donc Jo au troi­sième tour de Roland Garros. Il y retrou­vera l’Italien Fabio Fognini ou le Serbe Viktor Troicki.

La raquette de Jo‐Wilfried Tsonga, ici !