AccueilTsonga se met au niveau
Array

Tsonga se met au niveau

-

La puis­sance à l’état brut. Jo‐Wilfried Tsonga frappe comme une mule depuis le début du tournoi et fait très mal à tous ses adver­saires. A son palmarès, on peut main­te­nant ajouter Jérémy Chardy, qui s’in­cline au troi­sième tour face à son compa­triote en trois petits sets 6–1 6–2 7–5. En huitièmes, ce sera la surprise Troicki.

Un tournoi de l’en­ver­gure de Roland Garros demande un niveau d’exi­gence très impor­tant s’il on veut l’emporter au bout. Le talent seul ne suffit pas. Une concen­tra­tion de tous les instants et une prépa­ra­tion parfaite en tous points sont autant de para­mètres qui comptent. Depuis des années que Jo‐Wilfried Tsonga espère enfin briller dans ce Grand Chelem, le Français sait bien tout ça. Et on a l’im­pres­sion qu’il en prend enfin conscience. Pour l’ins­tant, c’est avec une inso­lente faci­lité que Jo se prend au jeu. Bien placé pour rejoindre Roger Federer en quarts de finale, le numéro 1 trico­lore ne veut pas traîner. Il veut arriver à gonflé à bloc pour ce duel qui pour­rait très bien lui ouvrir les portes du Graal…

Alors pour ce faire, il faut écraser tout le monde. Même ses potes ! Jérémy Chardy vient d’en faire l’amère expé­rience. Monstrueux d’ef­fi­ca­cité, le puis­sant serveur a fait imploser un 27e joueur mondial pour­tant inté­res­sant dans son début de tournoi. On parle là d’un match conclu en trois manches 6–1 6–2 7–5 et 1h43 de jeu ! Et pour ne rien enlever à tous ces signes encou­ra­geants, Jo a en plus de la chance au tirage puisque Victor Troicki vient de sortir le 10e joueur mondial (et incons­tant) Marin Cilic. Troicki, 57e mondial et bour­reau de la France en finale de la Coupe Davis 2010. Histoire de mettre un peu plus d’enjeu dans un match large­ment à la portée du Français…

Pour suivre la quin­zaine de Roland Garros sur TWITTER avec WELOVETENNIS :

Pour suivre Rémi Cap‐Vert : c’est ici

Pour suivre Pauline Dahlem : c’est ici