AccueilUn Djokovic nerveux en huitième
Array

Un Djokovic nerveux en huitième

-

A l’instar de Roger Federer, Novak Djokovic a été accroché mais a fini par s’imposer, lui aussi en quatre sets. Marin Cilic a été un bel adversaire, valeureux et solide, mais il a du faire face à plus fort que lui. Score final de 6–3, 6–2, 6–7(2), 6–4 pour le Djoker qui affrontera Tsonga ou Janowicz pour une place en quarts.

Novak Djokovic est fina­le­ment venu à bout de Marin Cilic. Mais le Serbe a montré un visage bien moins serein que d’habitude. Face à un Croate qui a joué son va‐tout, Novak Djokovic est apparu passa­ble­ment énervé. S’il s’est bien comporté dans les deux premiers sets, il a été moins tran­chant dans le troi­sième round. Nole a pesté, a levé les mains en l’air, a soufflé… Il vient fina­le­ment à bout du puncheur croate en trois heures et quart. Rassurez‐vous, Novak Djokovic a tout de même su dicter son jeu au moment ou il le fallait, et a fina­le­ment répondu présent pour son premier test.

Un match qui va laissé des traces ? 

Le Serbe l’a dit lui‐même au micro de Nelson Monfort à la sortie de son match : « c’était un match très long, je suis fatigué ». Alors, peut‐on avoir des doutes sur sa frai­cheur pour la suite de la compé­ti­tion ? Pas vrai­ment. Il sera opposé au vain­queur de l’op­po­si­tion Tsonga‐Janowicz en huitième de finale, décla­rant d’ailleurs à la fin de son match qu’il allait le suivre avec un grand intérêt. Direction le repos pour Djokovic, même s’il devra faire preuve d’un peu plus de contrôle et de sang‐froid, pour les échéances plus compli­quées de la deuxième semaine. 

    Fognini : « Pas ennuyeux contre Monfils »

    Rafael Nadal se fiche des mauvais augures

    Le poids de Townsend en question