AccueilActualité« Un Espagnol en finale, c’est bon! »

« Un Espagnol en finale, c’est bon ! »

-

Le match franco‐espagnol des quarts de finale aura tourné à l’avantage du pays vain­queur de la Coupe Davis. Eliminant respec­ti­ve­ment Jo Tsonga et Gilles Simon, Fernando Verdasco et Rafael Nadal s’affronteront vendredi pour une place en finale. 

« C’est toujours bien de jouer contre un autre Espagnol en demies de Grand Chelem, non ? Un joueur ira en finale. C’est très bon pour nous, ça ! » se réjouit le numéro un mondial qui dîne presque tous les soirs avec ses coéqui­piers de Coupe Davis. « Fernando joue à son meilleur niveau. Battre Murray, battre Tsonga, je crois qu’il n’a jamais été à ce niveau avant. Ça va être diffi­cile… » Le neveu de Toni a toujours dominé son compa­triote lors de leurs six dernières confron­ta­tions, dont un cinglant 6–1, 6–0, 6–2 lors du dernier Roland Garros. 

Pour la révé­la­tion de cette édition 2009, « Rafa est le plus diffi­cile à jouer en cinq sets. Ça va être le plus dur match qu’il est possible de jouer. »