AccueilVondrousova ou Martic pour poursuivre le rêve, Stephens favorite ?
Array

Vondrousova ou Martic pour poursuivre le rêve, Stephens favorite ?

-

Les choses très sérieuses commencent ce mardi avec le début des quarts de finale. Chez les dames, les deux premiers matchs oppo­se­ront Sloane Stephens à Johanna Konta et Marketa Vondrousova à Petra Martic. Présentation.

Stephens la favo­rite ?

Ce premier quart de finale oppo­sera deux joueuses qui se sont déjà affron­tées à deux reprises. C’est la moins bien classée des deux, Johanna Konta, 26e joueuse mondiale, qui mène par deux victoires à rien. La dernière en date est inté­res­sante puis­qu’elle remonte au dernier tournoi de Rome où la Britannique s’était imposée en trois manches. C’est l’Américaine, septième joueuse mondiale et fina­liste sortante, qui partira cepen­dant favo­rite après son parcours presque sans faute jusque‐là. Surtout, elle a éliminé une adver­saire redou­table sur terre battue au tour précé­dent en la personne Garbine Muguruza, lauréate à Paris en 2016 et demi‐finaliste l’an dernier. Johanna Konta devra donc être à son plus haut niveau pour espérer l’emporter. Elle qui vivait une saison compli­quée jusqu’à la saison sur terre battue avec une finale à Rabat et surtout sa demi‐finale à Rome est en pleine confiance actuel­le­ment, ce qui nous promet un match de très haut niveau sur le court Philippe Chatrier. 

Vondrousova – Martic, qui sera la belle surprise ?

C’est une affiche que l’on ne s’at­ten­dait pas à voir à ce stade de la compé­ti­tion. Marketa Vondrousova, 19 ans et 38e mondiale, opposée à la Croate Petra Martic, 31e mondiale, sont deux joueuses qui n’ont jamais connu un quart de finale en Grand Chelem. Il y aura donc de la tension dans ce match même si la Croate a plus d’ex­pé­rience en ayant déjà connu quatre fois une deuxième semaine en Grand Chelem. Les deux joueuses se connaissent d’ailleurs parfai­te­ment puis­qu’entre l’année 2018 et cette saison elles se sont affron­tées à quatre reprises, pour quatre victoires de Martic avec un seul set perdu. Toutefois cette rencontre, la plus accro­chée, est aussi la plus récente puisque c’était sur la terre battue d’Istanbul, en finale. Ce match sera une belle oppo­si­tion de style entre une Tchèque plutôt portée vers l’of­fen­sive et une Croate avec des qualités défen­sives extroar­di­naires. Ici aussi il est diffi­cile de dégager une grande favo­rite tant la Tchèque est en forme sur ce Roland‐Garros en ayant éliminé notam­ment Suarez‐Navarro et balayé Anastasija Sevastova (12e) au tour précédent.