Marathon Woman

-

Félicitations à Amélie Mauresmo qui a réalisé, ce matin, un temps canon de 3h16 au mara­thon de Paris. Elle n’est pas si loin de la première coureuse fran­çaise, Corinne Herbreteau‐Cante qui a terminé l’épreuve à la 13ème place, en 2h42. Il reste encore un peu de travail à Amélie, pour venir taquiner l’Ethiopienne Tirfi Beyene qui a remporté cette petite balade en 2h21.

Le livre « Grand Chelem, mon amour » est dispo­nible. Retrouvez les 40 matches de légendes de la décennie 2001–2011. Un livre de la rédac­tion de GrandChelem/Welovetennis.

Article précé­dentRussell, semaine de rêve
Article suivantLjubicic est à la retraite
Instagram
Twitter