Accueil Amélie Mauresmo Mauresmo, co‐directrice de l’Open GDF‐Suez

Mauresmo, co‐directrice de l’Open GDF‐Suez

-

Amélie Mauresmo a annon­cé, en confé­rence de presse, qu’elle deve­nait co‐directrice de l’Open GDF‐Suez, aux côté de Régis Brunet, d’IMG France. Un des­tin somme toute logique pour la Française, trois fois vain­queur et six fois fina­liste du tournoi.

Son édi­to pour le dos­sier de presse du tournoi :

« Le 15 février 2009, je vis ma der­nière grande émo­tion sur un court. C’est à Coubertin. Entourée par mes amis et ce public qui m’a por­tée si sou­vent, je viens de bou­cler la boucle. Comme un sym­bole, l’Open GDF SUEZ m’offre alors un immense cadeau pour ache­ver mes quinze ans de car­rière. Dans cette ambiance fami­liale et cha­leu­reuse, j’ai pu trou­ver un ter­rain d’ex­pres­sion où le jeu et les émo­tions se côtoient. Des qua­li­fi­ca­tions en 1996 jus­qu’à ce 15 février 2009, j’ai vécu quelques‐uns des plus grands moments de ma car­rière sur ce court central. 

Au fil des ans, un lien s’est tis­sé et conso­li­dé. Toujours fidèle et pré­sent, mon par­te­naire GDF SUEZ m’a sui­vie tout au long de ma car­rière et chaque sai­son, le tour­noi a mar­qué le point culmi­nant de notre col­la­bo­ra­tion. Aujourd’hui, mon atta­che­ment me conduit au bord du court avec le même sen­ti­ment d’ap­par­te­nance et la même envie de par­tage. En deve­nant co‐directrice de l’Open GDF SUEZ aux côtés de Régis Brunet, je pour­suis natu­rel­le­ment l’a­ven­ture humaine et sportive.

Dans ce rôle, je sou­haite trans­mettre mon expé­rience de joueuse, décou­vrir un nou­vel uni­vers et par­ta­ger avec vous des émo­tions intenses. La fidé­li­té et les valeurs com­munes s’al­lient aus­si au besoin d’é­vo­luer. Tout en res­tant concen­tré sur la per­for­mance spor­tive avec la pré­sence des plus grandes cham­pionnes, le 19e Open GDF SUEZ va créer l’é­vé­ne­ment en orga­ni­sant une soi­rée cari­ta­tive. Le lun­di, de nom­breux joueurs et artistes vien­dront par­ta­ger un moment de rires et de ten­nis au béné­fice de l’Institut Curie. Avec ce même désir de bien faire et cette volon­té d’é­chan­ger, notre his­toire continue… »

Article pré­cé­dentLe pro­gramme de jeudi
Article sui­vantSharapova s’incline
Instagram
Twitter