AccueilAndy Roddick"L'adrénaline vous aide beaucoup"

« L’adrénaline vous aide beaucoup »

-

De retour sur les courts depuis sa finale perdue à Wimbledon contre Roger Federer, Andy Roddick est revenu en confé­rence de presse sur ce match conclu 16–14 au cinquième set en faveur du Suisse.

« Ca m’a détruit le cœur. Mais en même temps, peu de gens ont la chance de jouer pour gagner ce trophée ou prendre part à un événe­ment pareil, alors cet aspect de la finale, je ne l’ou­blierai jamais. Dix secondes après la finale, j’ai réalisé que c’était quelque chose de vrai­ment spécial. » Interrogé sur le fait d’avoir tenu toute la dernière manche derrière Federer, à servir pour rester dans le match, l’Américain a donné une réponse aussi claquante que sa première balle. « L’adrénaline vous aide beaucoup. »

Concernant ses débuts dans l’US Open Series, Roddick n’a pas voulu préci­piter son retour. « Physiquement je me sens bien. Je ne voulais pas faire l’er­reur de revenir avant d’être tota­le­ment prêt de jouer un tournoi dans sa tota­lité. » Pour lui, le tournoi de Washington n’est qu’un préam­bule avant son véri­table objectif qu’est le dernier Grand Chelem de l’année. « C’est le début du chemin qui mène à l’US Open. J’adorerais prendre un bon départ, mais je pense que ça serait présomp­tueux de ma part d’at­tendre cela pour mon premier match depuis un mois. Cela dit, si j’ar­rive à passer un tour ou deux tours, alors nous verrons comme ça va se passer. »