AccueilArchivesLuca Appino :  » 6H11 du matin, Rrafa au bout du fil »

Luca Appino :  » 6H11 du matin, Rrafa au bout du fil »

-

La réus­site de Rrafa est aussi liée à la qualité de son entou­rage, la petite chro­nique de Luca nous le rappelle. Pour devenir un cham­pion, le talent ne suffit pas toujours.

Lundi matin, 6h11, mon télé­phone portable vibre sur ma table de nuit et je me réveille. C’est RRafael qui me remercie de mon petit message de la veille. Plus tard dans la journée j’ai aussi eu Toni et Carlos (oncle et agent). Le clan est bien évidem­ment eupho­rique, à la tête papa Sebastian : quel entourage ! 
Tous sont d’ac­cord que le match c’est joué à quelques points (le « pas grand chose » que j’avais déjà exprimé dans mon commen­taire pour WLT dimanche soir), mais avec une victoire quand même méritée au final par RRafael.
Quand je parle avec les jeunes joueurs, leurs familles, les entraî­neurs en rapport à leurs projets d’être de futurs profes­sion­nels, je mets toujours en avant l’im­por­tance de l’en­tou­rage, l’en­vi­ron­ne­ment autour du joueur, les gens à qui faire confiance, avancer ensemble avec un groupe sérieux et uni, sans changer d’avis tous les 15 jours. Les Nadals ne sont pas allés cher­cher des entraî­neurs expé­ri­mentés, ne sont pas à la recherche de tous les contrats de spon­so­ring possibles. Un travail sérieux et une atti­tude de la famille avec celle, je me répète, de l’en­tou­rage dans sa globa­lité, ont rendu RRafael de plus en plus fort menta­le­ment. Souvent les points clés se gagnent avec le mental plus qu’avec la tech­nique, beau­coup de monde le sait, mais très peu de gens font vrai­ment ce qu’il faut pour !
Luca Appino pour Welovetennis 

Instagram
Twitter