AccueilArchivesLuca Appino : « L’enigme de Nadal mon ami pour commencer »

Luca Appino : « L’enigme de Nadal mon ami pour commencer »

-

Un nouveau spécia­liste vient gonfler les rangs de l’equipe de Welovetennis. Luca Appino, est un person­nage connu du monde du tennis. Amoureux et passionné, c’est lui qui a notam­ment déniché des talents pour une grande marque fran­çaise. Aujourd’hui, Nadal, Roddick, sont des amis proches de Luca qui après avoir notam­ment conseillé une grande marque italienne, une société de mana­ge­ment sportif, a décidé de se consa­crer à plusieurs projets d’en­ver­gure toujours dans le tennis. Il lui reste quand même du temps pour rédiger des chro­niques de l’in­té­rieur pour Welovetennis et GrandChelem avant d’autres aventures.

« Cette édition de Roland Garros a, encore une fois, été extra­or­di­naire et je voudrais partager certains points de vue. Après la victoire de RRRRRRafael (c’est comme çela que l’ap­pelle son oncle et entraî­neur) contre Almagro en ¼ de finale, je discu­tais, notam­ment avec Toni et Mme Navarro, la mère de la révé­la­tion du tournoi dames, Carla Suarez Navarro, fille dont je vous expli­querai beau­coup de choses par la suite.
Il était inté­res­sant d’écouter Toni raconter, à propos de la diffé­rence de rende­ment entre les joueurs, deux anec­dotes. Souvent des joueurs se rendent à Mallorca pour s’en­traîner avec Nadal, un jour, histoire de se tester. Il y a deux ans, un jeune espa­gnol qui joue essen­tiel­le­ment des tour­nois « Futures » s’était donc rendu à Mallorca. Au bout de quelques minutes d’en­traî­ne­ment, il tient bien les échanges, et même les jeux, pire les joueurs sont éton­nam­ment assez proches dans leur niveau de tennis, et Toni est surpris. 
En effet, il connaît son poulain, il sait que Rafa déteste perdre même à l’en­trai­ne­ment et ce même s’il joue contre sa « avuela » (grand mère). Deux semaines après cet entraî­ne­ment Nadal gagne son troi­sième Roland Garros et son copain n’ar­rive même pas à passer le premier tour dans un tournoi Futures !
Cet année, toujours à l’en­traî­ne­ment, toujours à Mallorca, mais avec Berrer, un bon joueur alle­mand, les deux hommes n’ar­rivent pas à se déta­cher, 2 sets partout ! Les joueurs partent ensuite pour le tournoi de Monte‐Carlo, l’Allemand ne parvient pas à se quali­fier pour le tableau prin­cipal et Rafael gagne le titre !
Je vous assure que Nadal ne rigole pas quand il s’en­traîne, alors la ques­tion est simple mais la réponse diffi­cile à trouver : Est‐ce que c’est lui qui s’ex­prime au maximum dans les compé­ti­tions offi­cielles ou est‐ce que ce sont les autres qui baissent leur niveau de jeu quand il y a un enjeu ? »

Luca Appino pour welotennis

Instagram
Twitter