Accueil Archives Ronan Lafaix: "On y est vraiment"

Ronan Lafaix : « On y est vraiment »

-

Coach de Stéphane Robert (227e), Ronan Lafaix rentre dans le cercle fermé des Spécialistes à l’occasion de ce Roland Garros 2009. Il va donc livrer ses impressions lors des qualifications et suivra également la quinzaine pour nous. Pour son arrivée, son joueur a signé une belle victoire face au Mexicain Santiago Gonzalez (237e) (6-3, 6-0) et continue sa route.
Ronan, ça y est vous êtes à Roland ?
Oui, enfin presque, c’est surtout ce qu’il ne faut pas se dire autrement on risque de se mettre une pression inutile. Aujourd’hui, Stéphane cherche à installer son jeu, à éviter d’être perturbé, il faut qu’il soit dans sa bulle. Ici, il y a toutes les conditions pour se tester, pour évaluer ses progrès en terme de concentration. Et je suis vraiment satisfait car comme on le dit parfois, il a fait le boulot.

Ce Mexicain, vous le connaissiez ?
Pas vraiment, on a su qu’il avait un bon service, c’est tout. Après, à ce niveau là et de façon générale, on se concentre sur nous, mon « coaching » est rarement en fonction de l’adversaire, là on était au premier tour des qualifs de Roland, il fallait gérer l’aspect émotionnel, on est rentré dans le tournoi c’est très bien !

C’est presque comme le challenger de Bordeaux finalement ?
On peut dire ça. On est d’ailleurs allé là bas pour se préparer, pour jouer des matches avec du public, du monde autour des courts. On le sait pas toujours, mais un joueur en dehors de son niveau technique est souvent tributaire de ses émotions. Ici le lieu est chargé d’émotions surtout pour un joueur tricolore. Donc faire abstraction de cela, jouer son jeu, garder sa ligne de conduite, c’est déjà un vrai « boulot ». Aujourd’hui, Stéphane a rempli son contrat. Maintenant cap sur le 2ème tour (NDLR : Il faut gagner trois matchs pour se qualifier), soit demain, soit jeudi, on ne le sait pas encore.

Content de joindre le team des spécialistes ?
C’est un honneur (rires). Plus sérieusement, on a une passion commune, le tennis, logique que je fasse partie de ce petit cercle (rires).

Instagram
Twitter