ATP - Bâle
Federer : "C'est normal qu'on parle de mon âge"



Avant son entrée en lice dans son tournoi de Bâle, Roger Federer a accordé un long entretien à Basler Zeitung où il fait le point sur différents sujets, notamment les questions liées à son âge ou ses derniers objectifs. Morceaux choisis.

Sur les questions liées à son âge…
"Je réponds à ces questions depuis 2009, ce n’est pas un problème pour moi. La plupart des joueurs se sont arrêtés à 32 ou 33 ans, c’est donc normal qu’on parle de mon âge. J’ai adapté ma programmation en conséquence, en jouant moins de tournois. Cela donne l’impression que je suis plus fatigué qu’avant. Or, je dois simplement écouter mon corps."

Sur les derniers records qu’il peut viser…
"Je crois que vous ne pouvez pas rêver à de telles choses comme gagner 24 titres du Grand Chelem par exemple. Je pense que 21 serait très spécial ou remporter 100 titres le serait également. C’est un nombre assez magique. Il est important que je continue à m’amuser. Si je perds ça, il sera temps d'arrêter."

Sur la possibilité de le voir sur des ATP 250…
"Gagner des tournois est une priorité pour moi. Je serais probablement plus heureux si je remportais un ATP 250 que si j’étais en demi-finale d’un Masters 1000. Maintenant, c’est une question de programmation. Il y a des Masters 1000 qui sont importants pour moi : Indian Wells, Cincinnati et Shanghai. Je me suis rendu compte que je n’avais pas énormément de temps pour disputer plus de tournois ATP 250. Je préfère suivre la routine habituelle avec un ou deux changements de temps en temps."