ATP - Bogota
On a retrouvé Tomic !



Bernard Tomic ouvre son compteur cette saison ! Il gagne le tournoi de Bogota en remportant la finale face à Ivo Karlovic, 7-6(5) 3-6 7-6(4). Il s'agit du premier titre de l'Australien depuis janvier 2013 et une victoire à Sydney. De quoi se remettre en selle à l'aube de la saison sur dur, une surface sur laquelle il est très efficace.

Entre ces deux joueurs, on ne pouvait que s'attendre à un match de serveurs. Et on ne s'est pas trompé. Le premier set a donné d'entrée le rythme de la rencontre. Même si Tomic a raté le break par trois fois, il s'est finalement adjugé la manche grâce au tie-break. Le second set est parti sur les mêmes bases, jusqu'à 3-3 et le break de Karlovic, le seul dans ce match ! Il faut dire que le tenant du titre a livré une seconde manche très propre. La preuve, Tomic n'a pas réussi à remporter un seul point derrière le premier service de son adversaire ! Une manche que l'Australien a donc perdu 6-3, pour mieux se remobiliser en vue de l'ultime set. Là aussi, les deux joueurs se sont rendus coup pour coup au service. Et malgré les deux balles de breaks obtenues par Tomic, cela semblait logique que l'issue du match se déciderait au tie-break. Un jeu décisif à nouveau remporté par l'Australien, qui remporte ainsi le tournoi de Bogota. Bernard Tomic a donc livré une rencontre solide en résistant au redoutable service d'Ivo Karlovic. Le Croate était même à seulement cinq aces de battre son propre record de 44 dans un match en deux sets gagnants.

Le service en vedette

Sans seulement parler du match de dimanche, c'est une très belle semaine réalisée par Bernard Tomic. Le natif de Stuttgart nous a rassuré suite à un début de saison catastrophique où il n'avait pas enchaîné deux victoires depuis janvier. Ce deuxième titre en carrière va lui permettre de réintégrer le top 100 et d'entrevoir avec confiance la suite de la saison sur dur, une surface sur laquelle il est particulièrement à l'aise puisqu'il y a disputé les trois finales ATP de sa carrière. Un beau parcours à l'US Open pourrait même complètement changer la face de sa saison. Une année durant laquelle on a plus entendu parler de ses soucis extra-sportifs que de son niveau de jeu. Mais avec Tomic, il faut toujours éviter de s'enflammer. Ces dernières années, son éternel statut d'espoir semble avoir détourné son attention des priorités sportives. Alors, plutôt que de lui souhaiter une carrière digne des plus grands, espérons déjà qu'il continue sur cette lancée. Des matchs propres, des titres, de la maturité.

C'est la période des soldes chez Tennis-Point.fr