ATP - Brisbane
Nishikori stoppe la malédiction



Kei Nishikori remporte le titre à Brisbane en disposant de Daniil Medvedev en finale (6-4, 3-6, 6-2). Il décroche son 12e titre en carrière, le premier depuis février 2016.

Kei Nishikori peut souffler. Le Japonais attendait ce moment depuis presque trois ans et un dernier titre obtenu à Memphis en février 2016. Face à Daniil Medvedev, le Nippon a stoppé sa série de neuf défaites sur ses neuf dernières finales en s’imposant 6-4, 3-6, 6-2 et prend aussi sa revanche sur le Russe qui l’avait battu en finale de Tokyo en octobre dernier. L’actuel neuvième mondial a manqué de réalisme dans le deuxième set puisqu’il n’a pas su convertir une de ses huit balles de break. Avec ce 12e trophée en carrière, le protégé de Michael Chang prépare idéalement l’Open d’Australie où il fera office d’outsider pour le titre.