ATP - Cincinnati
Albot, la maturité à 29 ans



Tombeur d'un Marin Cilic en plein marasme au premier tour à Cincinnati (6-4, 7-6(6)), Radu Albot réalise la meilleure saison de sa carrière. Celui qui n'avait jamais connu mieux que la 81e place mondiale avant 2019, s'épanouit pleinement à 29 ans. Le Moldave, 39e à l'ATP, se souviendra longtemps de ce millésime, synonyme du premier titre de sa carrière du côté de Delray Beach. Un coup d'éclat consolidé par des résultats probants obtenus par le natif de Chisinau, demi-finaliste à Montpellier, à Genève et à Los Cabos plus récemment. Symbole de la nouvelle dimension prise par Radu Albot, son deuxième tour disputé à Miami où il avait accroché le futur vainqueur, un certain Roger Federer (6-4, 5-7, 6-3)... Vainqueur surprise de Marin Cilic au premier tour dans l'Ohio, il affrontera Laslo Djere ou Diego Schwartzman pour une place en huitièmes de finale.