ATP Finals
Qui remportera le Masters de Londres ?





A la veille du début du Masters de Londres réunissant les huit meilleurs joueurs de l'année, difficile ne pas placer Roger Federer comme le grand favori de ce dernier tournoi de la saison. Entre les nombreux absents et la blessure au genou de Nadal qui risque de ne pas être à 100%, le Suisse a le champ libre pour aller chercher un septième tournoi des maîtres en carrière alors que Rafa n'en n'a toujours pas remporté un seul. Présentation.

C'est le dernier tournoi de l'année. C'est aussi le tournoi des grands absents. Car si le plateau de huit joueurs n'a rien de ridicule, on peut quand même regretter les absences de Murray, le tenant du titre, de Djokovic, Wawrinka, Nishikori ou encore de Raonic, tous convalescents. Cela place indéniablement Rafael Nadal et Roger Federer comme les deux grands favoris de ce tournoi de clôture, eux qui ont tout raflé sur cette année 2017. Seul bémol et il est de taille, le numéro 1 mondial est blessé au genou et a dû renoncer à Bercy la semaine passée. Sera-t-il totalement rétabli pour son premier match face à David Goffin lundi ? On en doute sérieusement même si Carlos Moya, son coach, s'est montré rassurant quant à l'état physique de son poulain. Auteur d'une saison époustouflante, le taureau de Manacor aimerait tant décrocher son premier tournoi des maitres, un des seuls grands titres qui manque à son palmarès hors norme.

une autoroute pour Roger ?

Après avoir remporté son huitième tournoi de Bâle il y a deux semaines, le Suisse a préféré faire l'impasse sur Paris-Bercy afin de se préserver au mieux pour Londres. Il l'a d'ailleurs plusieurs fois répété, ce Masters est son objectif principal depuis qu'il a retrouvé le continent européen après sa victoire à Shanghai. Il essaiera de remporter un septième sacre sur ce tournoi après 2003, 2004, 2006, 2007, 2010 et 2011. Avec un niveau de jeu impressionnant et une confiance intacte, on voit mal qui pourrait l’empêcher de le faire.

Des outsiders et des nouveaux

Si l'on doit dégager un seul outsider ce serait sans aucun doute Alexander Zverev. Le jeune allemand dispute ici son tout premier Masters à seulement 20 ans. Auteur d'une saison très aboutie avec deux victoires en Masters 1000 à Rome et Montréal, il fait désormais parti du top 3 mondial. Malgré une fin de saison en dent de scie où il est parfois apparu énervé et peut-être fatigué, il faudra néanmoins compter sur lui pour faire déjouer les pronostiques. On sait que s'il se montre intraitable sur sa mise en jeu, il peut battre n'importe qui sur le circuit. On peut également citer Marin Cilic qui disputera son troisième Masters, lui qui n'a remporté que le "modeste" tournoi ATP 250 d'Istanbul sur terre battue cette saison. Il aura à cœur de bien terminer l'année avec notamment une finale perdue à Wimbledon face à Federer qui doit lui trotter encore dans la tête. Grigor Dimitrov, qui a enfin débloqué son compteur en Masters 1000 avec Cincinnati, jouera son premier Masters tout comme Goffin et Jack Sock. Ce dernier a réussi à chiper la dernière place qualificative à Pablo Carreno Busta grâce à sa belle victoire à Paris la semaine dernière. S'ils veulent bousculer la hiérarchie, Londres is the place to be.



Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 60, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.