ATP Finals
Federer est lancé



Mission accomplie pour Roger Federer qui entre parfaitement dans le Masters de Londres grâce à un succès en deux manches face à Jack Sock (6-4, 7-6(8)). Le Suisse prend provisoirement la tête de sa poule en attendant la rencontre entre Marin Cilic et Alexander Zverev.

Federer, impérial au service...

Aucune balle de break concédée, 90% de réussite derrière sa première balle, 28 coups gagnants pour 20 fautes directes, Roger Federer était bien prêt à rentrer dans le tournoi des maîtres. Celui qui vise un septième titre dans la compétition a très bien négocié son entrée en lice face à l'homme en forme du moment, Jack Sock. Le Suisse s'est emparé d'entrée du service adverse avant de contenir les quelques assauts de l'Américains dans le premier acte (6-4). La seconde manche a été plus équilibrée, les deux hommes conservant leurs mises en jeu jusqu'au jeu décisif. Menacé plusieurs fois en fin de set (5 balles de break concédées et sauvées), le récent vainqueur à Paris-Bercy a logiquement cédé au tie-break.

Federer, tout est en place...

Roger Federer a dégagé une belle sérénité, notamment sur sa mise en jeu ou il n'a été que très peu menacé. Seul axe d'amélioration possible pour la suite du tournoi, son opportunisme sur balle de break. En effet, le numéro deux mondial n'a converti qu'une seule balle de break sur six, se montrant parfois imprécis côté revers au moment d'enfoncer le clou dans le deuxième set. Malgré tout, les voyants sont au vert pour l'Hélvète qui va pouvoir regarder sereinement le deuxième match du groupe entre Marin Cilic et Alexander Zverev.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.