ATP - Lyon
Tsonga : "Très envie de jouer"



Au cours de son média day à l'Open Parc dans l'écrin du Parc de la Tête d'Or, Jo-Wilfried Tsonga était très détendu. Il a donc répondu avec franchise aux questions des médias en évoquant le tournoi bien sur mais aussi certains sujets de l'actualité tennistique.

Quels sont vos objectifs sur ce tournoi ?
L'idée c'est déjà de jouer et de prendre du plaisir. Et je sais que je vais devoir être tout de suite opérationnel car mon adversaire est en confiance, il vient de parvenir à Monte-Carlo d'atteindre la finale, donc c'est un gros client.

Est-ce vos pépins physiques sont réglés ?
Je vais bien, je me sens en forme, j'ai hâte d'être sur le court.

Felix Auger Alliasime et Denis Shapovalov sont présents sur ce tournoi, ils représentent la fameuse Next Gen, quel est celui parmi cette génération qui va réussir à devenir un grand ?
Il suffit que j'en choisisse un pour que ce ne soit pas lui donc je ne vais pas vous répondre (rires). Ce que je sais c'est qu'ils sont tous très doués, qu'ils sont aussi tous différents avec une vraie personnalité. C'est bon pour le tennis, on a besoin d'eux.

Dernièrement Kyrgios a dézingué des joueurs du circuit, tu as été épargné. Que penses-tu de lui ?
Je n'ai pas vraiment suivi ce qu'il s'est passé. Ce que je sais c'est que la première fois que je l'ai rencontré, il m'a expliqué qu'il se levait la nuit pour voir mes matches dont j'ai plûtot un a priori positif. Après personne ne changera Nick, il est comme il est, moi il ne me dérange pas.

Est-ce que le prochain Roland-Garros sera ton dernier ?
Non, je ne pense pas et surtout je ne le veux pas.

Si on te sélectionne pour la Coupe Davis, est-ce que tu iras en Espagne pour cette nouvelle formule ?
Oui, de toute façon, j'ai toujours fait partie de ceux qui n'ont pas critiqué cette évolution. Donc, il est logique que si on m'appelle je réponde présent. Je suis en phase avec ce que j'ai toujours dit, ce qui n'est pas le cas de tout le monde.