ATP - Madrid
Murray rejoint Nadal



Andy Murray rejoint Rafael Nadal en finale du Masters 1000 de Madrid. Le Britannique, solide de bout en bout, a dominé un décevant Kei Nishikori. Une victoire en deux manches, 6-3 6-4 et 1h37 de jeu, qui lui ouvre les portes de sa deuxième finale de Masters 1000 de la saison.

Déception pour Kei Nishikori. Eblouissant face à David Ferrer la veille, le Japonais a alterné le chaud et le froid ce samedi en demi-finale face à Andy Murray. Irrégulier et bien trop souvent à la faute (26 sur l'ensemble du match), le Nippon était vite sanctionné par un Britannique appliqué. Après avoir concédé le break à 3-3, le cinquième mondial n’y était plus. À plusieurs reprises, il tentait d’aller sur le revers de l’Écossais, qui ne s’est pas fait prier pour le contrer.

Le numéro trois mondial s’engageait à plusieurs reprises dans les faibles deuxièmes balles de son adversaire et réalisait plusieurs retours gagnants, comme lorsqu’il était mené d’un break, à 2-1 au deuxième set. Avec deux retours gagnants, il revenait aussitôt. L'espoir d'un retour n'aura pas duré. Le combat que l’on attendait, n’a finalement pas eu lieu.

Le protégé de Michael Chang ne disputera pas un remake et une revanche de sa finale de 2014 contre Rafael Nadal. Andy se qualifie pour sa deuxième finale de Masters 1000 de la saison après celle perdue à Miami. C'est aussi et surtout sa première finale de Masters 1000 sur terre battue.

De votre envoyé spécial à Madrid