ATP - Marseille
Benneteau : "C’était toujours un réel plaisir de venir ici"



Julien Benneteau a disputé son dernier Open 13 Provence et s’arrête en quarts de finale, battu par un excellent Karen Khachanov (6-4, 6-4). Le Bressan revient sur sa performance ainsi que sa dernière dans la cité phocéenne.

Julien, qu'est-ce qui vous a manqué face à Khachanov ?
Le début du match peut me laisser espérer prendre le premier set et après, de 4-3 à la fin, je suis quand même dominé tout le temps et sans aucune occasion. Je n’ai pas une opportunité sur ses services, je suis en danger sur les miens, il domine de manière générale. J’ai fait deux ou trois mauvais choix à des moments clés dans le premier set qui m’ont coûté le débreak et le break derrière. Ces mauvais choix sont dus à la force et la qualité que j’avais en face, par le manque de fraîcheur et de lucidité sur certains coups. Aujourd’hui (lire ce vendredi), je n’étais pas très inspiré au filet. Il n’y a pas grand-chose à dire ou à regretter sur l’ensemble du match.

Qu’est-ce que l’on se dit face à un tel adversaire qui sert le feu ?
On essaie de tenir. Je me fais breaker dès le début du deuxième set, j’essaie alors de rester au contact, de l’obliger à forcer. Il m’a donné un truc : une double faute à 15-A dans le dernier jeu et c’est tout. Il n’a envoyé que des premières… Au départ, j’arrivais à relancer ses premières. En deuxième balle, il était plus conservateur et j’arrivais un peu à l’agresser pour le mettre sur le reculoir et il faisait quelques fautes. Il a très vite gommé ça en se montrant plus agressif sur ses deuxièmes. On espère, on essaie de le pousser pour qu’il se crispe, rate un peu…

Comme à Melbourne, Montpellier, c’est la dernière fois que vous étiez à l’Open 13 Provence…
C’est aussi le premier tournoi que j’ai fait sur le grand circuit en double. C’était en 2000. Chaque année ou presque, c’était toujours un réel plaisir de venir ici à l’Open 13 Provence. On a vu le tournoi grandir avec un tableau qui est devenu de plus en plus fort pour un ATP 250. Il y avait toujours deux ou trois Top 10 plus tous les Français. Sportivement, c’était toujours très relevé et on a toujours été très bien accueilli. C’est un tournoi qui compte vraiment.

De votre envoyé spécial à Marseille

Tous les produits de Julien Benneteau sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.