ATP - Miami
Federer aisément

Bousculé dans la première manche, le Suisse a déroulé pour l'emporter sans trembler face à un Daniil Medevedev un peu tendre à ce niveau (6-4, 6-2).

Le symbole de cette rencontre est surement le jeu à 5 à 4 pour Federer. Alors qu'il est au service pour clore la manche, le voila mené, 0-40. Daniil qui propose pour l'instant un jeu de contre avec une balle lourde mais souvent livrée au centre du court doit alors forcer le destin. Ce type de money time, Roger Federer les adore. Il met comme d'habitude une grosse pression et revient au score pour finalement boucler la manche. Daniil ne s'en remettra pas. Il perd son service d'entrée et commence surtout à s'agacer en regardant souvent sa player's box. Federer lui commence à mieux bouger, et à varier ses trajectoires. Le Russe semble désarmé et tente des choses qu'il ne maitrise pas comme des amorties, et des coups en touché.

"Un match tactique"

"Cela a été un match tactique, notamment au premier set où il y a a eu quelques rallyes. Au final, ces points qui étaient importants, je les ai remportés, et cela a fait la différence" expliquait à l'issue de sa victoire Roger Federer. Maintenant place à Kevin Anderson: "Sur dur, ici aux Etats-Unis, cela va être difficile de la sortir". On a déjà hâte d'y être car même si Roger a mal démarré son tournoi, il semble bien qu'il monte en puissance, qu'il bouge bien et qu'il s'est acclimaté aux conditions de jeu de ce central "ridicule".