ATP - Montréal
Le calvaire de Raonic



La carrière de Milos Raonic ressemble à un parcours du combattant. Et il semble bien que cela ne s'améliore pas. Blessure au pied, au bras, au coude, etc, le Canadien ne peut pas s'appuyer sur un corps solide et avec le jeu qu'il déploie c'est très embêtant. Face à Félix Auger-Aliassime lors d'un combat symbolique devant les « siens », le géant a dû abandonner car il était touché au dos au début du troisième set. Presque en larmes, il n'arrivait pas à contenir sa peine, et on le comprend : "Les 30 dernières minutes ont été probablement les moins plaisantes que je n’ai jamais vécues sur un court de tennis. J'ai ressenti quelques douleurs avant le match mais ce n'était pas préoccupant. Mais très vite, je me suis rendu compte que plus le match avançait, plus ça empirait. J'ai déjà eu de la douleur, mais aujourd’hui (lire ce mercredi), c’était plus intense que d’habitude."