ATP - Montréal
Medvedev complètement "frenchie"

Même si la presse canadienne francophone est surprise, Daniil Medvedev parle aujourd'hui aussi bien français que russe. Et cette situation est lié à son environnement, il s'entraine à Cannes mais c'est aussi un voeu prononcé par ses parents : " Au départ, c’était l’influence de mes parents pour apprendre le français. Ils m’ont dit : « Tu y vas et tu apprends le français ». Je cherchais à avoir la base. Je connaissais de petites choses comme ‘‘je suis’’ et ‘‘tu es’’, mais c’était très peu. À mon arrivée en France, je pouvais déjà comprendre un peu. J’avais une base. J’ai ensuite accéléré mon apprentissage en parlant avec mon entraîneur et des coéquipiers sur le circuit qui me parlaient uniquement en français. Maintenant, je parle français."