ATP - Pékin
Nadal Intraitable



Il n'y aura eu match que pendant les 20 premières minutes. Après cela, Rafael Nadal a fait étalage de toute sa force et sa détermination face à un Nick Kyrgios un temps très énervé puis désabusé. Le numéro 1 mondial a véritablement corrigé le joueur Australien en lui infligeant un sévère mais mérité 6-2 6-1 en 1h30. Il remporte son 75ème titre de sa carrière et conforte plus que jamais sa place sur le trône de l'ATP juste avant le début du Masters 1000 de Shanghai.

On le sait, il en faut peu pour faire sortir Nick Kyrgios de son match. Malheureusement pour lui et pour les spectateurs de cette finale, un fait de jeu important a énervé l'Australien dès le sixième jeu du match. Choisissant de relancer pour débuter le match, le fantasque australien a une idée derrière la tête. Incroyablement déterminé et affuté, il bouscule littéralement l'Espagne avec sa puissance et sa vista et obtient d'entrée une balle de break. Sur un revers croisé surpuissant on croit assister au premier break du match sauf que le juge de ligne se trompe en annonçant la balle faute, directement challengé par Nadal qui était tout de même dessus. Cette dernière est bel et bien bonne mais le point est à rejouer. Il n'en fallait pas plus pour énerver le 19ème mondial. Ne parvenant pas a faire le break après cet incident, il se retrouve mené 0-40 sur sa mise en jeu. Servant moins bien qu'à l'accoutumé, il parvient tout de même à sauver 5 balles de break mais les dés sont jetés. Kyrgios ne fait que parler à son clan, allant même à prendre un deuxième avertissement pour injure ce qui lui vaut un point de pénalité. A 3-2 pour lui, Nadal break sur sa seule occasion puis double break pour s'emparer du premier set. 6-2 en 54 minutes.



Imperturbable Nadal

On peut clairement parler de véritable opposition de style dans l'attitude. Quand Kyrgios essaie de s'expliquer avec le superviseur, Rafa est dans sa bulle, concentré et prêt à repartir à la guerre. Le Majorquin entame le set au service et concède deux balles de break, aussitôt effacées et conclues par des "Vamos" qui résonnent dans l'enceinte chinoise. Il respire la confiance et mène très rapidement 4-0 alors que Kyrgios a troqué son énervement contre la nonchalance. Le match est déjà terminé, tout le monde le sait. Nick Kyrgios a beau avoir un talent immense pour le tennis mais son mental n'est pas à la hauteur de celui-ci. Il finira le match en tentant des coups surpuissants et désordonnés. Rafa lui, terminera chaque point comme si c'était le dernier. Un champion, un vrai, qui remporte ici le 75ème trophée de sa carrière et qui conforte sa place de numéro 1 mondial après avoir gagné deux Grands Chelems cette année. Gigantesque.

Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.