ATP - Queen's
Tsonga rate le coche



Jo-Wilfried Tsonga n'a pas su profiter de l'hécatombe de la veille qui a touché Andy Murray, Stan Wawrinka et Milos Raonic. Le Manceau s'est incliné au deuxième tour face à Gilles Muller qui empoche sa sixième victoire consécutive, toutes sur gazon (6-4, 6-4).

Jo-Wilfried Tsonga, l'une des quatre dernières têtes de série du tournoi, ne remportera donc pas son troisième ATP 500. Un break dans chaque set a suffi au bonheur de Gilles Muller pour filer en quarts de finale. Le fameux septième jeu a été fatal au Français dans la première manche. Ce dernier a ensuite cédé son service blanc d'entrée dans un second acte sans suspense. Le 26e mondial s'est montré solide sur sa mise en jeu, notamment au moment de sauver ses trois balles de break concédées. Le Luxembourgeois poursuit son bonhomme de chemin dans un tournoi dont il s'affirme comme l'un des favoris. Sam Querrey ou Jordan Thompson tenteront de lui barrer la route demain aux portes des demi-finales.

Muller, le favori du Queen's ?

Malgré un tirage au sort loin d'être clément, Jo-Wilfried Tsonga, ne rassure pas avant Wimbledon où il ira défendre un quart de finale. Le Tricolore devra se montrer plus consistant en retour pour espérer rejoindre la deuxième semaine du Majeur londonien. Le numéro 10 à la race possède néanmoins presque deux semaines devant lui pour perfectionner son tennis sur gazon. De plus, "Jo" n'a pas besoin de nombreuses victoires préalables pour briller en Grand Chelem, il l'a déjà prouvé par le passé.



Tous les produits de Jo-Wilfried Tsonga sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.