ATP - Rolex Paris Masters
Krajinovic - Sock, l'affiche inédite



L'affiche de la finale du Rolex Paris Masters entre Jack Sock et Filip Krajinovic était totalement inattendue. La confrontation ne manque pas d'enjeux. En plus d'un premier Masters 1000, l'Américain peut viser une qualification pour le Masters de Londres. De son côté, le Serbe peut entrer dans l'histoire, lui qui est issu des qualifications.

Le conte de fées de Krajinovic

"Les émotions sont incroyables." Samedi soir, Filip Krajinovic avait bien du mal à croire qu’il venait de se qualifier pour sa première finale sur le circuit principal lors d’un Masters 1000. A 25 ans, le Serbe explose aux yeux du grand public, lui qui a remporté cinq titres en Challenger en 2017. Son coach, Petar Popovic explique que ce déclic réside dans un changement mental : "Avant, il jouait des mecs bien classés, il les accrochait, mais il ne gagnait jamais. Je m’en moque qu'il accroche un joueur, je veux qu’il gagne, car accrocher un mec c’est une défaite, pas une victoire. Là, il rentre sur le court pour gagner, même s’il affronte Roger. Avant quand il menait un set et un break, il se montrait attentiste et défensif. Maintenant, il joue pour gagner le match jusqu’au bout."

Au cours de sa jeune carrière, Filip Krajinovic, grand espoir chez les juniors, n’a pas été épargné par les blessures entre une opération à l’épaule en 2010 et celle subie quelques années plus tard en raison d’un os en trop dans son poignet droit. Novak Djokovic, son glorieuse aîné, a toujours cru en lui, l’aidant à avoir un coach à son retour. Le conte de fées pourrait s'achever par une victoire finale totalement improbable, qui ferait de lui le premier joueur issu des qualifications à remporter un Masters 1000. Une performance qui n’a plus été réalisée depuis Albert Portas en 2001 à Hambourg, époque où les Masters 1000 étaient appelés Masters Series.



Sock, « London calling »

"Pour être tout à fait honnête, je ne savais pas que je pouvais me qualifier pour Londres même en gagnant le tournoi." Jack Sock avait du mal à croire qu’il était à un match d’une qualification pour le Masters de Londres. Logique, à Stockholm il y a deux semaines, l’Américain mettait fin à une série de cinq défaites de suite. Autant dire qu’il était loin de penser à l’O2 Arena. Encore moins lorsqu’au premier tour, il était mené 5-1 par Kyle Edmund dans le troisième set…

Depuis, il a éliminé Lucas Pouille et Julien Benneteau afin de se qualifier pour sa première finale de Masters 1000. S’il décroche le titre, il imitera Jo-Wilfried Tsonga, vainqueur en 2008 pour se qualifier au Masters de fin d’année. Le natif de Lincoln pourrait entrer dans l’histoire du tennis US en succédant à Andy Roddick, dernier joueur du pays de l’Oncle Sam à avoir remporté un Masters 1000 (Miami en 2010) et Andre Agassi, le dernier Américain vainqueur à Bercy en 1999.



H2H :
Premier affrontement sur le circuit principal



De votre envoyé spécial à Bercy

Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 60, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.