ATP - Rolex Paris Masters
Sock fait coup double !



Affiche surprenante et inattendue du Rolex Paris Masters, Jack Sock, dont la puissance a fait la différence, a pris le meilleur sur Filip Krajinovic en s’imposant 5-7, 6-4, 6-1 après 1h58 de jeu. L’Américain remporte son premier Masters 1000 en carrière et se qualifie par la même occasion pour le Masters de Londres ! Un improbable tour de force.

Le suspense n’a finalement duré qu’un set et la belle histoire de Filip Krajinovic ne connaîtra pas un « happy end ». Pourtant, le Serbe est le premier à prendre les commandes de cette finale en breakant à 3-2 suite à un jeu catastrophique de Jack Sock qui commet une grossière erreur en coup droit et une double faute pour conclure. L’Américain revient aussitôt avec un jeu tout aussi sabordé de son adversaire : deux doubles fautes et une vilaine faute en coup droit. Autant dire que les cadeaux s’échangent. Jack Sock en fait deux nouveaux sur son coup droit - son arme fatale - à 5-6 offrant alors le set au protégé de Petar Popovic.

Sock met fin à la domination européenne

Cette finale n’atteint pas des sommets d’intensité comme dans sa qualité (67 fautes directes sur l'ensemble du match), mais la puissance de Jack Sock commence peu à peu à faire la différence. Rapidement en tête avec un double break, il en perd un avant de s’assurer le gain du deuxième set pour revenir dans la rencontre. Filip Krajinovic paie ses efforts depuis une semaine, lui qui s’est extirpé des qualifications. L’enchaînement de deux passings à 1-1 dans le troisième acte achève définitivement le 77e joueur mondial. Jack Sock, auteur de 37 coups gagnants pour 28 fautes directes, est récompensé en s’imposant 5-7, 6-4, 6-1 après 1h58 de jeu. À 25 ans, le joueur originaire du Nebraska remporte son quatrième titre en carrière (le troisième en 2017), mais surtout le plus beau trophée de son palmarès avec un Masters 1000. Ce trophée permet au tennis américain de rêver à nouveau et de mettre fin à la domination européenne. En devenant le premier joueur du pays de l’Oncle Sam à remporter un Masters 1000 depuis Andy Roddick en 2010 à Miami, il stoppe la série de 69 succès consécutifs des Européens !



Sock, l’improbable tour de force pour Londres

Quatrième joueur américain à s’imposer à Bercy après Mayotte, Agassi et Sampras, Jack Sock valide le huitième et dernier billet pour l’O2 Arena et le Masters de Londres. Une qualification totalement improbable puisqu’il a débuté la semaine à la 24e place à la Race et que des joueurs comme Juan Martin Del Potro ou Jo-Wilfried Tsonga semblaient en position de rejoindre la capitale britannique et de devancer Pablo Carreno Busta. Il n’en fut rien. Inattendu pour lui, il sera pourtant le premier joueur américain à disputer le tournoi des Maîtres depuis Mardy Fish en 2011 et occupera lundi le meilleur classement de sa carrière avec une neuvième place mondiale.



De votre envoyé spécial à Bercy

Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 60, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.