ATP - Rome
Federer : "Je suis gonflé à bloc"



Arrivé dans la ville éternelle après son quart de finale à Madrid, Roger Federer était présent devant les médias où il a expliqué les raisons de sa venue en Italie (propos relayés par ubitennis).

Sur son choix de s’aligner à Rome…
"Les gens pensent que Madrid est mieux pour moi car le court est plus rapide, mais les conditions sont difficiles, le rebond est haut, il y avait du vent et de l’ombre. C’était compliqué pour tout le monde. J’avais la sensation que de jouer un tournoi au niveau de la mer serait idéal pour moi et ma préparation. En plus en Suisse, la météo n’est pas bonne. Hier (lire ce lundi) à mon réveil, il faisait 5 degrés, ce qui n’est pas idéal pour s’entraîner. Je me sentais apte à jouer, j’avais envie."

Sur la hausse du prix des places depuis l’annonce de sa venue…
"J’ai entendu parler de cette nouvelle et que les fans n’étaient pas heureux. Je comprends leur frustration, mais malheureusement je ne peux rien y faire. J’ai cru comprendre que le tournoi voulait récompenser les fans qui avaient déjà acheté des places ce qui est plutôt étrange. J’espère que cela n’enlève rien au fait que je suis vraiment heureux d’être ici. Je suis gonflé à bloc pour bien jouer."