ATP - Rome
Une journée de feu pour Federer !



Auteur d’un très mauvais départ, Roger Federer n’a rien lâché, a écarté deux balles de match dans le jeu décisif du troisième set en faveur de Borna Coric avant de s’imposer 2-6, 6-4, 7-6(7) pour rejoindre les quarts de finale du Masters 1000 de Rome où il affrontera Stefanos Tsitsipas ou Fabio Fognini.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Roger Federer. Lors de son huitième de finale de Madrid face à Gaël Monfils, le Suisse avait écarté deux balles de match avant de s’imposer. L’ancien numéro 1 mondial a remis ça face à Borna Coric sur la terre battue romaine. Absent des débats lors de l’entame du match et perturbé par une ampoule à la main droite (il a été soigné à 5-2 dans le premier set), le Bâlois a su se remettre de la perte de la première manche. Néanmoins, il s’est fait peur car il menait 5-2 dans le deuxième set avant de perdre son break d’avance. Les deux hommes tiennent leur mise en jeu dans le troisième acte et le Croate est celui qui se montre le plus dangereux avec deux balles de break (à 2-2 et 4-4). Le natif de Zagreb rate ensuite deux balles de match dans le jeu décisif (6-4) dont une sur sa mise en jeu où le Suisse l’avait travaillé avec son slice de revers.

Federer enchaîne et se rassure avant Roland-Garros

Malgré une certaine inconstance (42 fautes directes), Roger Federer n’a rien lâché pour s’imposer 2-6, 6-4, 7-6(7) en 2h31 de jeu. Après Joao Sousa en ouverture de programme, il signe sa deuxième victoire du jour et prouve qu’il est capable d’enchaîner. Un message fort à moins de dix jours de Roland-Garros et pour son prochain adversaire (Stefanos Tsitsipas ou Fabio Fognini). Et à voir sa joie à l’issue de la rencontre, Roger Federer a bien envie de prolonger le séjour dans la ville éternelle.