ATP - Rome
Roger Federer : "Je ne vais pas jouer avec beaucoup de pression..."

Roger Federer
Roger Federer n'a plus joué depuis le tournoi de Monte-Carlo, il y a un mois.

Roger Federer entre en lice aujourd'hui, à Rome, face à Jérémy Chardy. Le Suisse est revenu sur sa décision de disputer le Masters 1000 italien et la naissance de ses deux jumeaux.


Pour L'Equipe, Roger Federer a expliqué pourquoi il a choisi de disputer le tournoi de Rome, alors qu'il pouvait déclarer forfait. Le Suisse aurait évidemment préféré rester avec sa famille, mais son équipe l'a incité à se présenter dans la capitale italienne.

"On a discuté tous ensemble pour savoir ce qui était la meilleure chose à faire pour mon tennis. Est-ce que ça ira de quitter la famille ? est-ce que ça ira pour moi-même ? Il fallait que je sente que c'était la bonne chose à faire et que je le vive bien. Mais j'ai tellement fait un bon début de saison, j'ai tellement de bonnes sensations que c'est bien de disputer quelques matches ici, avant de rentrer de nouveau. Même si j'ai l'impression que je ne vais pas jouer avec beaucoup de pression, j'espère que je vais faire un bon tournoi."

"On ne sait pas encore si ce sont de vrais jumeaux"


Pour le Daily Telegraph, il est également revenu sur la naissance des jumeaux, Leo et Lenny. Manifestement, il a reçu pas mal de messages de félicitations...

"Lorsque nous avons appris que c'était à nouveau des jumeaux, c'était un peu un de ces moments où vous êtes là, à vous dire : "Wow, je ne peux pas y croire, ça arrive encore une fois !" Mais j'ai toujours senti que ça pouvait arriver. Ma soeur Diana a, elle aussi, des jumeaux. C'est assez extraordinaire. On ne sait pas encore s'ils sont identiques, si ce sont de vrais jumeaux, comme Charlene Riva et Myla Rose. Pour certaines raisons, les médecins n'ont pas pu nous le dire, mais on va faire un test pour savoir. J'ai eu énormément de messages de félicitations, cela fait plaisir."