ATP - Shanghai
Gasquet s'est montré



Auteur de deux semaines assez convaincantes sur le sol asiatique avec deux quarts de finale, Richard Gasquet peut quitter Shanghaï avec quelques doutes et surtout beaucoup de certitudes. Face à Roger Federer, il s'est montré solide et entreprenant malgré une défaite 7-5, 6-4. A quelques semaines d'une finale de Coupe Davis, le Biterrois a marqué des points et a certainement donné quelques maux de tête au capitaine français.

Alors que les principaux observateurs prévoyaient une lourde défaite de Richard Gasquet face à Roger Federer, à l'image de leurs derniers affrontements sur dur, on a finalement eu le droit à un vrai match de tennis. Le numéro 2 mondial a parfois été poussé dans ses retranchements et a vraiment dû sortir le grand jeu pour venir à bout d'un Richard de plus en plus solide au fil des semaines. C'est ce dernier qui va se procurer la première balle de break du match à 1-1 avant d'en effacer une sur son service à 3-2. Alors que les deux joueurs sont à égalité (5-5), le 31ème mondial craque légèrement et offre son service au GOAT au plus mauvais des moments. Sonné par la perte d'une première manche qu'il aurait très pu remporter, le tricolore concède le break dès le début de la seconde manche. Il réagit de suite en reprenant son service dans la foulée. Gasquet a décidé de ne pas se laisser faire et de jouer le coup jusqu'au bout. De bon augure pour le spectacle et l’intérêt de cette partie. Plus décousue, cette manche aura eu le mérité de mettre en valeur quelques erreurs grossières du numéro 2 mondial et surtout le mental et le physique retrouvé d'un Gasquet ambitieux sur le court. Breaké à 3-3, le joueur de 31 ans ne reviendra pas cette fois-ci. Il s'incline 7-5, 6-4 en 1h20 avec les honneurs. Car si la défaite ne fait jamais plaisir, il y en a certaines qui peuvent s'avérer positives.



La Coupe Davis en ligne de mire

L'information est fraîche, Richard Gasquet ne s'alignera pas sur le tournoi d'Anvers la semaine prochaine alors qu'il est tenant du titre. Probablement rassuré en terme de points et de confiance dans le jeu, le Biterrois préfère se préserver pour les échéances de fin de saison, et il y en a quelques unes. Car outre le tournoi de Bâle ou le Masters de Paris, c'est bien la finale de la Coupe Davis qui doit trotter dans la tête de Richard. Avec cette tournée asiatique, on peut affirmer qu'il a marqué de précieux points par rapport à ses "concurrents" Mannarino et Pouille. Avec le niveau de jeu aperçu contre l'homme aux 19 Grands Chelems, Richard Gasquet a dû donner quelques idées à son capitaine ...



Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 60, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.