ATP - Vienne
Murray titillé mais vainqueur

Jo-Wilfried Tsonga n'a pas démérité face au numéro deux mondial. Très vite breaké dans chaque set, il a su revenir dans la seconde manche pour enfin livrer un vrai combat. Au final, ce ne sera pas suffisant pour dominer l'homme en forme de cette fin de saison (3-6, 6-7 (6)). Andy Murray remporte donc son 7ème titre de l'année, le 3ème de suite, et le 42ème de sa carrière. Le duel à distance avec Novak Djokovic la semaine prochaine à Bercy promet d'être plutôt intéressant.

A vrai dire, il n'y aura eu deux matches en un. Dans le premier, Andy Murray a imposé sa force et sa puissance. Toujours aussi véloce et régulier, il a su mettre la pression sur un Jo rapide mais pas assez constant notamment en première balle ou sur les points qui comptent. Dès lors on pouvait même penser que l'affaire allait être vite pliée puisque le numéro deux mondial après avoir empoché la première manche (6-3) obtenait à 4 à 2, une balle de double break. C'est peut-être le fait d'être dos au mur qui réveillait le tricolore qui devenait plus agressif et se ruait enfin au filet. Résultat, il "débreakait" et passait pour la première fois devant (5-4). En face, Murray commençait à être agacé par cette résistance et le duel prenait enfin du volume, un peu comme à Wimbledon du reste. Cette deuxième manche allait donc se jouer au tie-break. Là encore, les deux champions se livraient vraiment et à la fin c'est le numéro 2 mondial qui concluait les débats 8 points à 6 sur un ace de toute beauté.

Murray dans les temps de passage pour aller chercher la place de n°1 mondial

Malgré cette défaite, la semaine en Autriche reste positive pour Jo notamment si on oublie sa première manche de cette finale. De plus, il a toujours bien joué à Paris. On peut espérer une autre bonne performance du côté du POPB même si l'espoir de pouvoir se qualifier pour Londres est maintenant plus minime. De son côté, Murray reste dans les temps de passage alors que son objectif déclaré est de tenter de prendre la place de numéro 1 mondial. Il faut juste que l'Ecossais puisse garder un peu de fraîcheur car ce rythme est assez effréné. A Bercy, son tableau est plutôt clément avec d'abord le vainqueur du match Haase-Verdasco puis vraisemblablement Pouille qui lui a toujours bien réussi. Il reste que sa saison est déjà assez incroyable, mais on sait qu'Andy ne veut pas en rester là: "Je n'aurai peut-être jamais l'occasion à nouveau de pouvoir être numéro 1, donc il faut que je fasse tout pour ne pas avoir de regrets

Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.