ATP - Vienne
Monfils enchaîne mais ne sera pas à Bercy



Poussif en début de match, Gaël Monfils est peu à peu monté en puissance pour éliminer Steve Johnson 4-6, 6-3, 6-2. Une qualification pour le deuxième tour qui intervient alors que le Parisien a décidé de se retirer du Rolex Paris Masters.

Gaël Monfils était en mode diesel. Trois jours après sa finale perdue à l’ATP 250 d’Anvers, le Parisien a connu un début de match compliqué à Vienne en concédant son service d’entrée face à Steve Johnson. Malgré la perte du premier set, le Tricolore est peu à peu monté en puissance en se montrant plus offensif pour écarter l’Américain en trois manches, 4-6, 6-3, 6-2 après 1h44 de jeu. Il a notamment haussé le ton au service avec 82% de premières au deuxième et 71% au troisième set.

Monfils se retire de Bercy, quid de la finale de Coupe Davis ?

Qualifié pour le deuxième tour, il y affrontera un autre joueur du pays de l’Oncle Sam à savoir John Isner (tête de série numéro 4). Cette qualification intervient alors que Gaël Monfils a décidé de se retirer du Rolex Paris Masters (29 octobre au 4 novembre), tournoi qu'il n'a plus disputé depuis 2015. Un retrait qui interpelle alors que la Monf retrouve la forme et un très bon niveau de jeu. Une perte pour les spectateurs comme peut-être pour l’équipe de France. Après sa dernière valse à Vienne, que fera Gaël Monfils ? En renonçant au Masters 1000 parisien, il sème le trouble : souhaite-t-il partir en vacances ou se réserve-t-il pour la finale de Coupe Davis qui se déroulera sur terre battue, sa surface de prédilection ? Réponse dans les prochains jours…

Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.