ATP/WTA Rome
Les night-sessions, un problème ?

Ce mercredi soir, au bout de la nuit, Daria Gavrilova a eu le dernier mot face à Garbine Muguruza (5-7, 6-2, 7-6(6)). Une rencontre qui s’est terminée aux alentours de 2 heures du matin. Pas le temps de souffler pour l’Australienne qui sera le court aux alentours de 16h30 ce jeudi face à Maria Sharapova. Les night-sessions commencent à agacer de nombreux observateurs et la raison est simple : elles déséquilibrent totalement les tournois sans jamais se soucier de la récupération des joueurs et des joueuses. Prévoir un match en night-session, mais sans doute pas autant que ce que font les organisateurs, surtout sur terre battue où les matchs sont plus longs…

Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 64, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !