AccueilATP – WTAATP/WTA Indian Wells32 têtes de série dispen­sées de premier tour, une hérésie ?

32 têtes de série dispensées de premier tour, une hérésie ?

-

Comme le souligne très juste­ment notre confrère Benoît Maylin, il y a un vrai problème qui se pose sur l’exemp­tion de premier tour des 32 premières têtes de série à Indian Wells. Car même s’il aime se faire appeler « le cinquième Grand Chelem », le tournoi de caté­gorie 1000 cali­for­nien n’opte pas pour la même règle que sur les quatre vrais tour­nois majeurs.

Une situa­tion qui pose d’abord un souci d’équité et qui influe surtout direc­te­ment sur l’at­trac­ti­vité de l’évè­ne­ment étant donné que les fans et spec­ta­teurs sont privés de plusieurs affiches allé­chantes qu’on retrouve très souvent lors des premiers tours en Grand Chelem. 

Plus problé­ma­tique encore, ces exemp­tions risquent bien de se répéter de plus en plus à partir de 2023 après la réforme voulue par l’ATP. En effet, au lieu de deux (Miami et Indian Wells), il y aura cinq Masters 1000 se dérou­lant sur au moins 10 jours à partir de cette date. 

Quand certains réclament plus d’équité, notam­ment finan­cière, entre les joueurs stars et les moins bien classés, l’ATP répond donc avec la créa­tion d’un nouveau fossé entre ces deux caté­go­ries de joueurs. La PTPA de Novak Djokovic et Vasek Pospisil a encore de beaux jours devant elle… 

Instagram
Twitter