AccueilATP - WTAATP/WTA MadridTapas à Madrid : Kuznetsova – Kvitova en finale, Nadal, Nishikori, Berdych...

Tapas à Madrid : Kuznetsova – Kvitova en finale, Nadal, Nishikori, Berdych et Murray dans le dernier carré

-

Le dénoue­ment approche dans la capi­tale espa­gnole. Si les spec­ta­teurs s’attendaient à voir Maria Sharapova et Serena Williams s’affronter pour le titre, ils auront le droit à une finale inat­tendue entre Svetlana Kuznetsova et Petra Kvitova. Kei Nishikori a impre­sionné contre David Ferrer.

Kuznetsova et Kvitova surprennent !

Bien malin celui qui avait parier sur une telle finale. Pourtant, elles ont été impres­sion­nantes. Elles, ce sont Svtelana Kuznetsova et Petra Kvitova. La Russie et la Tchèque ont dominé respec­ti­ve­ment Maria Sharapova et Serena Williams. L’Américaine a donné la sensa­tion d’être complè­te­ment éteinte pendant la rencontre. Surprenant. La numéro 1 mondiale l’a elle‐même reconnu en confé­rence de presse. « Mon mental était présent, mais pas mon corps. » Svetlana Kuznetsova n’a pas laissé respirer sa compa­triote et tenante du titre, Maria Sharapova. Proche de l’élimination contre Caroline Garcia et Caroline Wozniacki, la numéro 3 mondiale était sans solu­tion contre Kuznetsova.

Nadal devra se méfier de Berdych

Rafael Nadal continue son parcours. Après sa demi‐finale à Monte‐Carlo, il signe une nouvelle demi‐finale en Masters 1000. L’Espagnol a été convain­cant pour se défaire de Grigor Dimitrov (6–3 6–4). En demi‐finale, Rafa sera opposé à Tomas Berdych. Et Rafa devra encore hausser son niveau de jeu car le Tchèque joue très bien en ce moment. S’il a bataillé pour se défaire de John Isner (3–6 7–6(7) 7–6(1)), sauvant une balle de match au jeu décisif du deuxième set, le septième mondial se sent de mieux en mieux sur terre. Et les condi­tions de la Caja Magica pour­raient l’avantager.

Nishikori sans pitié pour Ferrer, Murray profite d’un Raonic diminué

Kei Nishikori est éblouis­sant. Le Japonais a expédié David Ferrer en deux petits sets (6–4 6–2) pour rejoindre les demi‐finales. Un dernier carré où il sera opposé à Andy Murray. Difficile de dresser un bilan du match du Britannique qui a battu un Milos Raonic blessé au pied droit (une bles­sure contractée depuis Monte‐Carlo), en deux manches (6–4 7–5). Si le Nippon confirme son niveau de jeu, l’Écossais aura bien du mal à l’inquiéter sur l’ocre madrilène.

En bonus track, la demi‐volée de Grigor Dimitrov

De votre envoyé spécial à Madrid