AccueilATP - WTAL'ATP et l'ITF réagissent timidement à la prise de position de la...

L’ATP et l’ITF réagissent timidement à la prise de position de la WTA dans l’affaire Peng Shuai

-

Après la décla­ra­tion forte et sans ambi­guïté de la WTA annon­çant suspendre immé­dia­te­ment tous ses tour­nois en Chine en atten­dant des preuves sur la situa­tion de Peng Shuai, l’ATP et l’ITF ont réagi ce jeudi quasi­ment simul­ta­né­ment. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux orga­ni­sa­tions sont beau­coup plus prudentes que la WTA. 

Président de l’ATP, Andrea Gaudenzi s’est simple­ment contenté d’une décla­ra­tion de soutien sans relief : « La situa­tion impli­quant Peng Shuai continue de soulever de sérieuses inquié­tudes au sein et au‐delà de notre sport. Jusqu’à présent, la réponse à ces préoc­cu­pa­tions n’a pas été à la hauteur. Nous deman­dons une nouvelle fois l’ou­ver­ture d’une ligne de commu­ni­ca­tion directe entre la joueuse et la WTA afin d’éta­blir une image plus claire de sa situa­tion. Nous savons que le sport peut avoir une influence posi­tive sur la société et nous pensons géné­ra­le­ment que le fait d’avoir une présence mondiale nous donne la meilleure chance de créer des oppor­tu­nités et d’avoir un impact. Nous conti­nue­rons à consulter nos membres et à suivre l’évo­lu­tion de cette ques­tion », a écrit le patron de l’as­so­cia­tion des joueurs de tennis profes­sion­nels dans un commu­niqué publié sur le site de l’ATP. 

Même son de cloche du côté de la Fédération inter­na­tio­nale de tennis (ITF) qui s’est montrée encore plus timide. N’est pas Steve Simon qui veut…

Instagram
Twitter