+
    Accueil ATP - WTA Les Américains à la peine !

    Les Américains à la peine !

    - il y a

    Si à la fin de l’année 2010 les Américains étaient bien représentés au classement ATP, aujourd’hui, il n’en est rien. En effet, le seul John Isner (12e) fait figure de représentant du pays de l’Oncle Sam dans le Top 50. En 2010, ils étaient quatre. Andy Roddick (8e), Mardy Fish (16e), Sam Querrey (18e) et John Isner (19e). La dernière fois que l’on a vu un Américain au sommet du classement ATP, c’était en 2003, avec Andy Roddick. Du côté des femmes, le phénomène a plutôt tendance à s’inverser. En 2010, elles n’étaient que deux dans le Top 50, il s’agissait évidemment des sœurs Williams. Serena était quatrième et Venus cinquième. Aujourd’hui, non seulement c’est une Américaine qui est numéro un au classement WTA – Serena – mais il y a en a 8 dans le Top 50 ! Un rapport de force entre hommes et femmes originaires des Etats-Unis clairement inversé !

    Wimbledon est un moment clé de la saison, raison de plus pour s’équiper rapidement…

    Article précédentPaul-Henri Mathieu abandonne !
    Article suivantLes matchs annulés