ATP
Un psy pour Kyrgios, c'est sérieux ?

L'ATP qui visiblement a du mal à comprendre les comportements de Kyrgios a des idées plutôt étranges. En effet, l'Australien peut diminuer sa peine de trois mois s'il consulte un psychologue du sport, on nage dans un vrai délire. Autrement, on lui conseille John McEnroe....