-->

ATP
A quoi jouent l’ITF et l’ATP ?



Alors que l’ITF a annoncé une réforme radicale de la Coupe Davis pour 2019, l’ATP se prépare aussi à mettre en place une coupe du monde par équipes à partir de 2020 en Australie. La guerre est totale entre les deux instances. L’occasion de faire le point sur une situation critique.

Et si le tennis vivait un tournant de son histoire ? Les coulisses actuelles de la petite balle jaune ne se portent pas forcément au mieux. Revenons au lundi 26 février : l’ITF lâchait une véritable bombe avec sa réforme radicale de la Coupe Davis. Le projet vise à la création d’un événement sur une semaine fin novembre qui regrouperait 18 équipes sur un terrain neutre. Le projet est soutenu par un groupe d’investissement, Kosmos, qui apporterait 3 milliards de dollars sur 25 ans. Problème, ce plan ressemble fortement à celui qu’envisage l’ATP. Chris Kermode, patron de l’ATP, a confirmé que son instance souhaitait organiser une « World Team Cup » à l’horizon 2020. Cette compétition se déroulerait la première semaine de janvier sur dix jours et regrouperait 24 équipes dans trois villes australiennes (Perth, Sydney et Brisbane). Une idée soutenue par Tennis Australia, la puissante fédération australienne.

ITF et ATP imaginent une compétition identique

"Notre objectif est de ramener la Coupe du monde par équipes de l’ATP dans le calendrier, un projet passionnant sur lequel nous travaillons depuis plus de 18 mois. Les derniers détails restent à finaliser" a expliqué Chris Kermode à la BBC. "Nous croyons que nous avons une solide option avec le partenariat de Tennis Australia pour la première semaine de l’année dans le calendrier. C’est une option qui perturberait le moins possible la programmation des joueurs, étant donné que la majorité se trouve déjà dans l’hémisphère sud à cette période." A la différence du projet de l’ITF - qui détruit totalement l’essence même de la Coupe Davis et son histoire -, celui de l’ATP présente l’avantage de la date (début janvier), du lieu (en Australie), d’avoir le soutien du conseil des joueurs et d’attribuer des points ATP (le vainqueur de cette « World Team Cup » devrait remporter 1000 points ainsi qu’un prize money).



Jamie Murray : "Une course contre la montre pour savoir qui l’annoncera officiellement en premier"

Jamie Murray, membre du conseil des joueurs de l’ATP, explique auprès de la BBC qu’il n’y aura pas la place pour deux événements similaires : "C’est une course contre la montre pour savoir qui l’annoncera officiellement en premier." Assez logique car, si ces deux événements viennent à voir le jour, ils se dérouleraient à un peu plus d’un mois d’intervalle (fin novembre pour l’ITF et début janvier pour l’ATP). La fédération internationale est confrontée à différents problèmes (sans parler de la mise à mort de l'histoire de la Coupe Davis), notamment l’obtention de deux tiers des votes lors de son assemblée générale le 15 août prochain à Orlando afin de valider son projet. Et puis la question de la date suscite bien des interrogations comme le rappelle Jamie Murray à la BBC : "Est-ce que cela va fonctionner fin novembre, début décembre ? Je ne suis pas sûr que les meilleurs joueurs s’engageront après une saison déjà très longue."

À qui va profiter cette guerre ?

L’ITF, consciente de ce que préparait l’ATP, a souhaité la prendre de vitesse. Au-delà des difficultés liées à la date et au vote, elle est aussi confrontée à la fronde de ceux qui réclament que l’histoire de cette compétition, la Coupe Davis, soit respectée et non bafouée. Autrement dit, l’ITF pourrait bien être la victime dans cette guerre. Les deux instances internationales ont tout intérêt à communiquer, car elles sont en train de nous livrer une bataille dont la petite balle jaune se serait bien passée. Et surtout, la Coupe Davis se retrouve prise en otage. Une lutte d'influence qui n'a pas fini de faire des dégâts...

Tous les produits de Roger Federer sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.